Le Burkina Faso suspend la chaîne TV5 Monde pour six mois

Une suspension de six mois et une amande de 76.000 euros pour TV5 Monde. Tel a décidé le gouvernement burkinabè qui reproche à la chaîne francophone d’avoir diffusé des « propos tendancieux frisant la désinformation ».

 

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a, dans un communiqué, mis en cause une édition du journal du 17 juin. En fait, TV5 Monde avait invité Newton Ahmed Barry, journaliste et ancien président de la commission électorale du Burkina devenu critique du régime. M. Ahmed Barry était notamment interrogé sur la situation sécuritaire au Burkina Faso, où des djihadistes avaient mené, il y a une semaine, une attaque meurtrière contre soldats et civils à Mansila. Il s’agit d’une attaque revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Gsim, affilié à Al-Qaïda).

Lire aussi :  Procès Sankara : 30 ans de prison requis contre Blaise Compaoré, ex-président burkinabè

 

Cet organe indique avoir relevé « des insinuations malveillantes, des propos tendancieux frisant la désinformation et des affirmations de nature à minimiser les efforts consentis par les autorités de la transition, des forces de défense et de sécurité et des populations dans l’élan de reconquête du territoire national ».

 

Au Burkina Faso, plusieurs médias étrangers, pour la plupart français, sont sous le coup de suspension depuis la prise du pouvoir par le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition.

 

En avril dernier, TV5 Monde avait déjà été suspendu de diffusion pour deux semaines pour avoir diffusé un rapport de Human Rights Watch. Dans ce rapport, cette organisation avait accusé l’armée « d’exactions » contre des civils. Son site internet ainsi que six sites d’informations avaient été suspendus pour les mêmes raisons « jusqu’à nouvel ordre ».

Lire aussi :  Thomas Sankara, a une place de choix comme premier citoyen balayeur (Smockey)

 

La Rédaction

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...