Le Gabon va produire des médicaments génériques contre le Palu

Lire aussi

La Zone Économique spéciale à régime privilégié de Nkok située à 27 kilomètres à l’Est de Libreville abrite désormais une industrie de production de médicament.

C’est une première du genre dans la région CEMAC. La Santé Pharmaceutique a été créée en juin 2017 au Gabon dans le but de démarrer la fabrication de médicaments  en Afrique.

Avec cette entreprise, le Gabon va faciliter l’accès aux médicaments génériques de qualité et à un prix réduit. Certaines sources au sein de la direction de l’entreprise parlent de 30 à 40 % de réduction.

La société pharmaceutique située à Nkok a reçu toutes les licences nécessaires pour fabriquer et vendre des médicaments dans le pays. L’usine produit des comprimés, des capsules, des sirops et des pommades. Des période 2020-2021 des démarches seront entreprises auprès de l’OMS pour obtenir des autorisations.

Les anti-paludéens seront aussi produit par cette entreprise. Le marché de ce produit a atteint 742,5 millions de dollars en 2016 et devrait poursuivre sa progression jusqu’à plus de 1 049,5 millions de dollars d’ici la fin de 2027.

L’Afrique centrale est l’une des régions les plus sujettes au paludisme et d’autres maladies tropicales connues dans le monde. La proportion importante de personnes touchées par le paludisme se trouve en République démocratique du Congo, au Nigéria et dans d’autres pays voisins.

L’usine gabonaise de Nkok vient donc répondre à un besoin d’accès aux médicaments génériques de qualités pour permettre aux populations d’avoir des soins de qualité.

Charles Stéphane Mavoungou

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Tension Ethiopie-Soudan : Abiy Ahmed, joue-t-il à l’apaisement ?

Il ne devrait pas y avoir d'hostilités entre l’Ethiopie et le Soudan. C’est que pense Abiy Ahmed, Premier ministre...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img