Le Gabon va produire des médicaments génériques contre le Palu

La Zone Économique spéciale à régime privilégié de Nkok située à 27 kilomètres à l’Est de Libreville abrite désormais une industrie de production de médicament.

C’est une première du genre dans la région CEMAC. La Santé Pharmaceutique a été créée en juin 2017 au Gabon dans le but de démarrer la fabrication de médicaments  en Afrique.

Avec cette entreprise, le Gabon va faciliter l’accès aux médicaments génériques de qualité et à un prix réduit. Certaines sources au sein de la direction de l’entreprise parlent de 30 à 40 % de réduction.

La société pharmaceutique située à Nkok a reçu toutes les licences nécessaires pour fabriquer et vendre des médicaments dans le pays. L’usine produit des comprimés, des capsules, des sirops et des pommades. Des période 2020-2021 des démarches seront entreprises auprès de l’OMS pour obtenir des autorisations.

Lire aussi :  La CAF sanctionne la Gambie et le Gabon

Les anti-paludéens seront aussi produit par cette entreprise. Le marché de ce produit a atteint 742,5 millions de dollars en 2016 et devrait poursuivre sa progression jusqu’à plus de 1 049,5 millions de dollars d’ici la fin de 2027.

L’Afrique centrale est l’une des régions les plus sujettes au paludisme et d’autres maladies tropicales connues dans le monde. La proportion importante de personnes touchées par le paludisme se trouve en République démocratique du Congo, au Nigéria et dans d’autres pays voisins.

L’usine gabonaise de Nkok vient donc répondre à un besoin d’accès aux médicaments génériques de qualités pour permettre aux populations d’avoir des soins de qualité.

Lire aussi :  Le Gabon, la force d’un collectif ?

Charles Stéphane Mavoungou

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Les États-Unis lancent un partenariat médical avec des Etats africains

Les États-Unis ont annoncé un nouveau partenariat médical avec une cinquantaine de pays, la plupart situés en Afrique, dans le but de contrer les...

Au Kenya, Moderna suspend les projets de construction d’une usine de fabrication de vaccins

La société américaine Moderna a annoncé la suspension de ses projets de construction d'une usine de fabrication de vaccins au Kenya, à la suite...

Kenya : la grève des médecins prolongée à la troisième semaine

Au Kenya, la grève des médecins des hôpitaux publics pour leur salaire et la formation, a été prolongée jusqu'à la troisième semaine ce mardi...

L’Onu appelle à l’aide urgente face la menace de la famine au Soudan

Face à la famine et le risque de la malnutrition qui menacent au Soudan, déchiré par la guerre, les Nations unies ont appelé à...

Burkina Faso : une épidémie de grippe aviaire signalée à Ouagadougou

Au Burkina Faso, une épidémie de grippe aviaire hautement pathogène H5N1, a été signalé dans une ferme située à Ouagadougou, capitale de ce pays,...