Le président Sissi accueille Erdogan pour sa première visite en Egypte en plus de 10 ans

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a accueilli mercredi au Caire son homologue turc Recep Tayyip Erdogan pour une visite inédite, point d’orgue de la réconciliation après plus d’une décennie de brouille.

 

Les deux hommes, accompagnés de leurs épouses, ont échangé une poignée de main à la descente d’avion du dirigeant turc, selon des images retransmises en direct. Ils devaient tenir ensuite « un sommet bilatéral » au palais présidentiel du Caire, selon les médias proches du pouvoir égyptien.

 

Lundi, M. Erdogan avait affirmé se rendre aux Emirats arabes unis puis en Egypte pour « voir ce qui peut être fait de plus pour nos frères à Gaza », petit territoire palestinien frontalier de l’Egypte pilonné sans répit par Israël depuis l’attaque meurtrière sans précédent du Hamas le 7 octobre.

 

Le président turc avait ajouté qu’Ankara faisait « tout pour arrêter le bain de sang », alors que plus de 28.000 Palestiniens ont été tués, en grande majorité des civils, selon le gouvernement du Hamas, dans l’offensive lancée dans la bande de Gaza par Israël en représailles à l’attaque du 7 octobre.

 

L’attaque menée ce jour-là par le Hamas en Israël a entraîné la mort de plus de 1.160 personnes côté israélien, en majorité des civils, selon un décompte de l’AFP réalisé à partir de données officielles israéliennes.

 

Le président turc s’était rendu en Egypte pour la dernière fois en 2012 alors comme Premier ministre. L’islamiste Mohamed Morsi, grand allié d’Ankara, dirigeait alors le pays.

 

Relations bilatérales

 

Son ministre de la Défense, Abdel Fattah al-Sissi, l’avait renversé en 2013 et depuis, M. Erdogan répétait qu’il ne parlerait « jamais » à « quelqu’un comme » lui. Les relations entre les deux hommes se sont malgré tout réchauffées, leurs intérêts convergeant désormais sur plusieurs théâtres régionaux notamment le Soudan ou la bande de Gaza.

 

Et si politiquement le torchon a longtemps brûlé, l’Egypte et la Turquie soutiennent deux gouvernements rivaux en Libye, les relations commerciales sont restées au beau fixe : Ankara est le cinquième partenaire commercial du Caire.

 

Les deux hommes devraient également discuter économie et développement des relations bilatérales, assurent les médias d’Etat des deux pays. Sur le dossier de Gaza, M. Erdogan, qui a qualifié Israël « d’Etat terroriste » et le Hamas de « groupe de libérateurs », a rappelé début novembre l’ambassadeur de Turquie à Tel-Aviv, tout en jugeant impossible de « rompre complètement » avec Israël.

 

Avant le 7 octobre, plusieurs dirigeants politiques du Hamas étaient installés à Istanbul. Ils ont discrètement été priés de partir depuis. Dès le début du conflit à Gaza, M. Erdogan a proposé sa médiation mais les discussions sur des trêves sont jusqu’ici menées par le Qatar et l’Egypte.

 

Mardi, les directeurs des renseignements américain et israélien, le Premier ministre qatari et des dirigeants égyptiens ont discuté au Caire des moyens pour « oeuvrer à une trêve dans la bande de Gaza ». Ces discussions ont été « positives », a rapporté une télévision proche du renseignement égyptien.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

Volcan Nyiragongo: Goma ville résiliente se relèvera de cette éruption comme en 2002

« Goma, chef-lieu, capitale du Nord-Kivu, est pour l’est du Congo un gift », annonce d’entrée Yekima de BelArt, artiste musicien congolais, dans son...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, la commission électorale demande la conformation de l’éligibilité de Jacob Zuma

Le feuilleton autour de l'éligibilité de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma aux législatives du 29 mai à encore rebondi vendredi avec la décision de...

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : le gouvernement de Judith Suminwa toujours attendu

En RDC, où le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, se fait attendre, les consultations se poursuivent au sein de l’Union sacrée, coalition...

Au Mali, la junte suspend les activités des partis politiques

Mercredi 11 avril, les autorités maliennes ont suspendu, jusqu’à nouvel ordre, les activités de partis et associations politiques. Pourquoi ? Le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du...

RDC : les propositions de Dédé Watchiba pour accélérer le processus de formation du gouvernement après...

Le professeur Dédé Watchiba, docteur en sciences politiques et administratives, propose des pistes pour accélérer le processus de formation du gouvernement après les élections...