Le président Sissi accueille Erdogan pour sa première visite en Egypte en plus de 10 ans

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a accueilli mercredi au Caire son homologue turc Recep Tayyip Erdogan pour une visite inédite, point d’orgue de la réconciliation après plus d’une décennie de brouille.

 

Les deux hommes, accompagnés de leurs épouses, ont échangé une poignée de main à la descente d’avion du dirigeant turc, selon des images retransmises en direct. Ils devaient tenir ensuite « un sommet bilatéral » au palais présidentiel du Caire, selon les médias proches du pouvoir égyptien.

 

Lundi, M. Erdogan avait affirmé se rendre aux Emirats arabes unis puis en Egypte pour « voir ce qui peut être fait de plus pour nos frères à Gaza », petit territoire palestinien frontalier de l’Egypte pilonné sans répit par Israël depuis l’attaque meurtrière sans précédent du Hamas le 7 octobre.

 

Le président turc avait ajouté qu’Ankara faisait « tout pour arrêter le bain de sang », alors que plus de 28.000 Palestiniens ont été tués, en grande majorité des civils, selon le gouvernement du Hamas, dans l’offensive lancée dans la bande de Gaza par Israël en représailles à l’attaque du 7 octobre.

 

L’attaque menée ce jour-là par le Hamas en Israël a entraîné la mort de plus de 1.160 personnes côté israélien, en majorité des civils, selon un décompte de l’AFP réalisé à partir de données officielles israéliennes.

 

Le président turc s’était rendu en Egypte pour la dernière fois en 2012 alors comme Premier ministre. L’islamiste Mohamed Morsi, grand allié d’Ankara, dirigeait alors le pays.

 

Relations bilatérales

 

Son ministre de la Défense, Abdel Fattah al-Sissi, l’avait renversé en 2013 et depuis, M. Erdogan répétait qu’il ne parlerait « jamais » à « quelqu’un comme » lui. Les relations entre les deux hommes se sont malgré tout réchauffées, leurs intérêts convergeant désormais sur plusieurs théâtres régionaux notamment le Soudan ou la bande de Gaza.

 

Et si politiquement le torchon a longtemps brûlé, l’Egypte et la Turquie soutiennent deux gouvernements rivaux en Libye, les relations commerciales sont restées au beau fixe : Ankara est le cinquième partenaire commercial du Caire.

 

Les deux hommes devraient également discuter économie et développement des relations bilatérales, assurent les médias d’Etat des deux pays. Sur le dossier de Gaza, M. Erdogan, qui a qualifié Israël « d’Etat terroriste » et le Hamas de « groupe de libérateurs », a rappelé début novembre l’ambassadeur de Turquie à Tel-Aviv, tout en jugeant impossible de « rompre complètement » avec Israël.

 

Avant le 7 octobre, plusieurs dirigeants politiques du Hamas étaient installés à Istanbul. Ils ont discrètement été priés de partir depuis. Dès le début du conflit à Gaza, M. Erdogan a proposé sa médiation mais les discussions sur des trêves sont jusqu’ici menées par le Qatar et l’Egypte.

 

Mardi, les directeurs des renseignements américain et israélien, le Premier ministre qatari et des dirigeants égyptiens ont discuté au Caire des moyens pour « oeuvrer à une trêve dans la bande de Gaza ». Ces discussions ont été « positives », a rapporté une télévision proche du renseignement égyptien.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang quitte l’OM

Arrivé l'été dernier en provenance de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang, attaquant gabonais, a annoncé son départ de l'Olympique de Marseille (OM).   Un an après son retour...

Face au flux de migrants, la Tunisie appelle à plus d’aide financière des pays européens

Alors que le flux de migrants ne cesse d’accroître, Ahmed Hachani, Premier ministre tunisien, appelle, mercredi 18 juillet, les pays européens à apporter davantage...

Est de la RDC : Washington prolonge de la trêve humanitaire de 15 jours

Mercredi 17 juillet, la Maison-Blanche a prolongé de quinze jours la trêve humanitaire dans l'Est de la RDC dans le cadre des efforts visant...

RDC/Football : quel bilan pour les Léopards dames après le stage au Sénégal ?

Si les Léopards dames se sont inclinés de la double confrontation avec les Lionnes de la Teranga (1-0 et 2-0), ce stage à Thiès...

Sur le même thème

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame réélu avec 99,18% des voix

Avec 99,18% des suffrages, le président Paul Kagame a été réélu pour un quatrième mandat, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale...

Au Kenya, la police interdit les manifestations à Nairobi

Alors que les manifestations ne faiblissent pas la pression au Kenya, la police a interdit les manifestations à Nairobi jusqu’à nouvel ordre.   Dans un communiqué,...

«La Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec ses pays voisins» (Kobenan Kouassi)

Mercredi 17 juillet, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a rassuré que la Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec...

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...