Les manifestations interdites en Guinée

En Guinée, les manifestations publiques sont désormais interdites. Les autorités évoquent la pandémie de coronavirus et justifient leur décision comme mesure pour prévenir la propagation de la Covid-19.

Cité par la VOA, le gouvernement guinéen, parle d’une « mesure exceptionnelle justifiée par l’état d’urgence » en vigueur dans le pays.

Cette déclaration intervient juste après l’annonce d’une manifestation de l’opposition prévue mercredi 25 novembre. Les partisans de Cellou Diallo, principal opposant du président Alpha Condé, envisage une manifestation dans les rues de Conakry pour dénoncer la victoire du président Alpha Condé pour un troisième mandat à la présidentielle.

Dans la décision des autorités d’interdire les manifestations, l’opposition guinéenne dénonce une manœuvre des autorités qui veulent seulement les empêcher de manifester.

Lire aussi :  Guinée sous tension est coupée du monde

Depuis un an, la Guinée connait des manifestations successives notamment contre la révision constitutionnelle et aussi contre le troisième mandat de Alpha Condé. Depuis le mois de mars dernier, le gouvernement guinéen a suspendu à plusieurs reprises les rassemblements en raison de la Covid-19, présente dans le pays.

L’ONG internationale de défense des droits de l’homme Human Rights Watch soupçonnait déjà les autorités de vouloir se  servir de la pandémie comme excuse pour réprimer les opposants et bafouer les droits humains en Guinée.

Benoît Kazim

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Sur le même thème

Au Kenya, Japhet Koome, chef de la police, rend le tablier

Deux semaines après des manifestations sanglantes et meurtrières qui ont secoué le Kenya, Japhet Koome, chef de la police, démissionne de son poste vendredi...

Sénégal : l’ex-parti au pouvoir fustige la gouvernance «sans cap» des nouvelles autorités

Le président Faye, 44 ans, investi le 2 avril, a remporté avec éclat la présidentielle de mars face au candidat du pouvoir, avec la...

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...