Liberia : vers la création d’un tribunal pour crimes de guerre commis durant les deux guerres civiles

Jeudi 2 mai, le président Joseph Boakai a signé un décret visant à créer un tribunal pour crimes de guerre destiné à rendre justice en retard aux victimes des graves abus commis au cours des deux guerres civiles au Liberia.

 

Dans son discours, le président Boakai a remercié les législateurs pour leur travail et a donné son approbation finale. « La conviction qui nous amène ici aujourd’hui est que, pour que la paix et l’harmonie aient une chance de prévaloir, la justice et la guérison doivent préparer le terrain », a-t-il dit.

 

Si aucune mesure concrète n’a été prise jusqu’à l’élection de Joseph Boakai l’année dernière, cette démarche du chef de l’Etat a été soutenue par la chambre basse et le Sénat.

Lire aussi :  Référendum au Libéria : Les huit amendements constitutionnels présentés par George Weah rejetés

 

Cette décision a été aussi saluée par les militants et les groupes de la société civile qui ont appelé à davantage de responsabilités pour les crimes commis lors des conflits au cours desquels environ 250 000 personnes ont été tuées.

 

Une fois opérationnel, le tribunal va fonctionner conformément aux normes internationales. Ce sera avec le soutien des institutions internationales, notamment des Nations unies. Il s’occupera également des délits économiques.

 

Au Liberia, certains se sont opposés à sa création. Ils affirment qu’elle risque de rouvrir de vieilles blessures et pourrait saper une loi d’amnistie existante qui a contribué à mettre fin aux combats.

Lire aussi :  Elections au Liberia : l'Union européenne va envoyer une mission d’observation

 

Les conflits entre 1989 et 2003 ont été marqués par des atrocités généralisées, notamment des massacres, des viols et l’utilisation d’enfants soldats. C’est depuis qu’un Comité Vérité et Réconciliation a ensuite demandé la création d’un tribunal spécial pour juger les responsables présumés.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...