Libye: manifestations anti-Macron

Plusieurs manifestations ont eu lieu en Libye dimanche 25 octobre pour protester contre les propos du président français. Emmanuel Macron avait pris position pour de défendre la publication des caricatures du prophète Mahomet.

Les libyens ne décolèrent pas. Des drapeaux, affichent français ont été brûlés par une foule de manifestants, avec comme slogan, «tout, sauf le prophète» renseigne une source locale.

Emmanuel Macron, avait promis que la France continuerait à défendre les caricatures du prophète Mahomet, après l’assassin de l’enseignant Samuel Paty, qui a été décapité pour avoir montré des caricatures du célèbre prophète musulman dans ses cours.

Des propos qui ne sont pas bien accueillis par les Libyens. Dans la capitale, Tripoli, plusieurs manifestants se sont réunis pour dire non à Macron. Un appel a été lancé en Libye et en Tunisie pour boycotter les produits français. Un hashtag a été même créé #boycottfranceproducts pour cet appel.

Dimanche, la France a appelé les gouvernements des pays concernés à faire « cesser » les appels au boycott de produits français et à manifester, provenant d’une « minorité radicale », leur demandant aussi d’assurer la sécurité » des Français vivant sur leur sol.

Sur Twitter, Macron a déclaré , que «la liberté, nous la chérissons; l’égalité, nous la garantissons; la fraternité, nous la vivons avec intensité. Rien ne nous fera reculer, jamais. Nous continuerons. Nous respectons toutes les différences dans un esprit de paix. Nous n’acceptons jamais les discours de haine et défendons le débat raisonnable », a-t-il twitté en arabe et en anglais.

Inès Kayakumba

Les plus lus

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang quitte l’OM

Arrivé l'été dernier en provenance de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang, attaquant gabonais, a annoncé son départ de l'Olympique de Marseille (OM).   Un an après son retour...

Face au flux de migrants, la Tunisie appelle à plus d’aide financière des pays européens

Alors que le flux de migrants ne cesse d’accroître, Ahmed Hachani, Premier ministre tunisien, appelle, mercredi 18 juillet, les pays européens à apporter davantage...

Est de la RDC : Washington prolonge de la trêve humanitaire de 15 jours

Mercredi 17 juillet, la Maison-Blanche a prolongé de quinze jours la trêve humanitaire dans l'Est de la RDC dans le cadre des efforts visant...

RDC/Football : quel bilan pour les Léopards dames après le stage au Sénégal ?

Si les Léopards dames se sont inclinés de la double confrontation avec les Lionnes de la Teranga (1-0 et 2-0), ce stage à Thiès...

Sur le même thème

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame réélu avec 99,18% des voix

Avec 99,18% des suffrages, le président Paul Kagame a été réélu pour un quatrième mandat, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale...

Au Kenya, la police interdit les manifestations à Nairobi

Alors que les manifestations ne faiblissent pas la pression au Kenya, la police a interdit les manifestations à Nairobi jusqu’à nouvel ordre.   Dans un communiqué,...

«La Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec ses pays voisins» (Kobenan Kouassi)

Mercredi 17 juillet, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a rassuré que la Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec...

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...