L’insécurité menace l’éducation au Nigeria

Lire aussi

Les attaques contre des établissements scolaires ainsi que des enlèvements d’élèves et d’enseignants ont laissé plus de douze millions d’enfants traumatisés et effrayés d’aller à l’école, principalement les filles au Nigeria. Muhammadu Buhari, président nigérian, l’a déploré au cours d’une conférence internationale sur la sécurité des écoles à Abuja mardi 26 octobre.

Le président nigérian affirme que le gouvernement va assurer « la sécurité et la protection des écoles ». Il promet aussi de remanier « le système éducatif et d’améliorer les qualités ». « Ce n’est plus une nouvelle qu’à volonté, des bandits, des kidnappeurs et des terroristes envahissent nos établissements scolaires pour enlever les élèves en grand nombre », a dit Muhammadu Buhari, à un média local.

Il indique que le gouvernement va fournir un environnement sécurisé pour les élèves et les enseignants. « L’augmentation des activités des insurgés et l’insécurité générale dans nos écoles ont exacerbé de nombreux facteurs responsables du nombre croissant d’enfants non scolarisés », a-t-il ajouté.

Au Nigeria, environ 1436 écoliers et dix-sept enseignants ont été enlevés dans des écoles entre décembre 2020 et octobre 2021. Près de seize écoliers ont perdu la vie au cours de leur enlèvement dans la même période, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et l’éducation (Unicef).

Raymond Nsimba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Le Botswana reprend les exportations de bœufs

Ce mercredi 28 septembre, le Botswana a repris les exportations de bovins et de produits carnés connexes dans les...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img