Mali : des milliers d’enfants déplacés manquent d’identités légales

Lire aussi

Au Mali, environ 150.000 enfants en manque de certificat de naissance risquent l’exclusion et la privation de leurs droits faute de pouvoir prouver leur identité. C’est ce qu’a rapporté le conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) ce lundi 21 novembre.

Selon le communiqué, ces enfants ont peut-être perdu leur acte de naissance lors de la fuite précipitée de leur foyer ou n’en ont jamais eu en raison du fonctionnement limité des services d’état-civil dans certaines régions.

« Si ce problème d’état-civil n’est pas réglé avant que ces enfants n’atteignent l’âge adulte, ils risquent d’être privés de leur liberté de mouvement et n’auront pas le droit de vote ni la possibilité de posséder ou louer un bien », a dit Maclean Natugasha, directeur pour le Mali du NRC.

Ces 148.000 enfants font partie des 422.620 personnes déplacées par la guerre au Mali, selon les chiffres d’août d’un outil de suivi conjoint à l’ONU et aux autorités maliennes. Près de 7,5 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence, selon l’ONU.

Depuis 2012, le Mali est en proie à une crise sécuritaire qui a fait des milliers de morts et dont les civils sont les principales victimes.

Mervedie Mikanu

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : des artistes immortalisent les 108 filles disparues de Chibok

Les visages de 108 jeunes filles nigérianes, portées disparues huit ans après leur enlèvement par des insurgés islamistes, ont...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img