Mali : le train reprend du service sur l’unique ligne du pays

L’historique ligne de train de voyageurs entre Bamako et l’ouest du Mali a repris son service commercial vendredi après cinq années de fermeture et des rénovations, a annoncé le ministère des Transports sur Facebook.

Une foule nombreuse s’est pressée dans une ambiance de fête sur le quai autour des officiels avant le départ du train à la livrée vert-jaune-rouge de la ville de Kayes (ouest) dans la matinée, montrent des images des médias.

« La locomotive CC2207 de la SOPAFER-Mali a pris le départ ce vendredi à 8H00 (locales et GMT) à Kayes à destination de Bamako. Ce départ marque la reprise effective du trafic ferroviaire commercial voyageur Bamako-Kayes », a indiqué le ministère.

« Notre arrivée à Bamako est prévue à 3H00 du matin (samedi). Le dernier voyage date du 16 mai 2018 », a indiqué à l’AFP Moussa Keita, cheminot présent à l’intérieur du train.

Cette reprise attendue est un événement dans un pays souffrant du manque et de la dégradation des infrastructures de transport. Bamako-Kayes est un axe vital pour le transport des personnes et des marchandises. Le trajet par la route, très employé, est fastidieux, et parfois soumis à des attaques.

Cette reprise intervient après plusieurs voyages d’essai sur le tronçon malien du chemin de fer Dakar-Bamako, construit en 1924 et reliant les deux villes sur 1.286 km.

La réhabilitation de cette ligne stratégique pour le Mali, un pays enclavé, a accumulé les retards depuis plus de 15 ans, et le transport de voyageurs avait été arrêté en 2018 à cause de la vétusté des voies.

Kayes, près de la frontière du Sénégal à environ 400 km de la capitale malienne, est un nœud commercial important pour le pays.

« Les populations de Kayes et plusieurs localités attendent avec impatience cette journée historique de reprise du trafic ferroviaire voyageur », a déclaré le ministère de l’Economie et des Finances dans un communiqué, précisant que cette opération est le fruit d’un plan d’investissement de 6,26 milliards de francs CFA (environ 9 millions d’euros) répartis sur deux années d’exploitation.

A la veille de ce premier voyage, de nombreux usagers se sont pressés aux guichets des gares, d’après les images partagées par le ministère des Transports sur sa page Twitter.

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC/Exetat 2024 : les finalistes confiants après le premier jour

Après le lancement des épreuves de session ordinaire des examens d'État édition 2023-2024 lundi 24 juin, les finalistes du secondaire affirment être confiants.   Kinshasa, capitale...

Sur le même thème

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

Au Kenya, la pression ne faiblit pas contre les hausses d’impôts

Nouvelle journée de mobilisation ce jeudi 20 juin à Nairobi, capitale du Kenya, où la police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des...

Kenya : le gouvernement retire la plupart de ses projets contestés de nouvelles taxes

Le gouvernement kenyan a retiré mardi de son projet de budget 2024-25 la plupart des nouvelles taxes impopulaires, notamment sur le pain et les...

Kenya : la police disperse une manifestation contre l’instauration de nouvelles taxes

Au Kenya, une manifestation contre un projet de budget 2024-2025 qui prévoit de nouvelles taxes a été dispersée par la police à coups de...

RDC : des ONG alertent sur la situation des travailleurs du cobalt et du cuivre

Les ONG RAID et CAJJ ont, lors d’une conférence de presse mardi 11 juin, dénoncé les conditions de travail et de rémunération des mineurs...