Mali : quand des partis politiques et organisations exigent la tenue de la présidentielle

Alors que la période de transition se poursuit, plus de 80 partis politiques et organisations de la société civile ont, dans des communiqués distincts, réclamé la tenue de la présidentielle dans les meilleurs délais et le retour à l’ordre constitutionnel.

Mais quand ? Les signataires entendent recourir à « toutes les voies légales et légitimes pour le retour à l’ordre constitutionnel ». Pour le Réseau des défenseurs des droits humains au Mali (RDDHM), le pays traverse des difficultés énormes et la transition n’a pas vocation à régler tous les problèmes.

« Il est temps de sortir de cette impasse, d’autant plus que le dernier rapport de la transition a expiré le 26 mars », a déclaré Souleymane Camara, président de RDDHM.

Une autre déclaration a été faite par des associations et de partis politiques. Elles évoquent, dans un communiqué, « un vide juridique et institutionnel » et demandent aux autorités de la transition « de créer les conditions d’une concertation rapide et inclusive pour la mise en place d ‘une architecture institutionnelle, à l’effet d’organisateur, dans les meilleurs délais l’élection présidentielle ».

Les signataires du communiqué entendent recourir à « toutes les voies légales et légitimes pour le retour à l’ordre constitutionnel ».

Au Mali, la junte avait décrété, en juin 2022, que les militaires devaient rentre le pouvoir aux civils à l’issue d’une période de transition censée s’achever le 26 mars. Cela devait intervenir après une présidentielle prévue en février de la même année. Et pourtant, la présidentielle avait été reportée.

Jusque-là, une nouvelle date du scrutin n’est connue. Ce qui maintient le flou sur les intentions de la junte dirigée par le colonel Assimi Goïta d’organiser le scrutin après le 26 mars.

La Rédaction

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Elections en RDC : quel rôle joue le conseiller communal ?

Ce mercredi 20 décembre, les Congolais sont appelés à élire un chef de l’Etat, des députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux...

Sur le même thème

Afrique du Sud : dernier meeting de l’ANC dans un contexte incertain

L'ANC, au pouvoir en Afrique du Sud depuis trente ans mais fragilisé en amont des législatives mercredi, a tenté de rallier samedi les indécis,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...