Mali : un colonel arrêté après avoir rapporté des exactions de l’armée contre les civiles dans un livre

Au Mali, le colonel Alpha Yaya Sangaré est aux arrêts depuis samedi 2 mars après la publication d’un livre dans lequel, il évoque des exactions de l’armée contre des civiles lors des opérations antiterroristes.

Selon des sources sécuritaires et son entourage, l’officier a été arrêté samedi soir. Il est auteur du livre « Mali : Le défi du terrorisme en Afrique », qui a fait l’objet d’une séance de dédicace le 24 février à Bamako. Il a notamment cité des rapports d’organisations internationales de défense des droits humains documentant les abus de l’armée lors d’opérations antiterroristes.

Mais, certains passages de ce livre ont fait polémique. Depuis, le colonel se retrouve dans la tourmente. Dans la foulée, le ministère malien de la Défense a dénoncé la publication de cet ouvrage.

Lire aussi :  La crise malienne au centre des discussions à Kinshasa

Pour lui, certains paragraphes de ce livre portent de prétendues incriminations graves de violation des droits de l’homme par les Forces armées maliennes (FAMa) avec la complicité de la hiérarchie militaire. Le ministère rejette ces fausses accusations à l’encontre de l’armée dans un communiqué.

Le Mali, théâtre de deux putschs, est en proie depuis 2012 à la propagation djihadiste et à une grave crise non seulement sécuritaire, mais aussi politique et humanitaire. Les Nations Unies et des organisations de défense des droits de l’homme ont accusé l’armée et ses partenaires d’avoir commis d’exactions contre les civils lors des opérations contre la menace djihadiste notamment à Moura. Mais, les autorités l’ont toujours niée.

Lire aussi :  La Norvège ferme son ambassade au Mali

La Rédaction

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

…la marmite des esclaves…(Carnet de Christian Gombo)

…pour mieux voir Moanda, cette ville-fleuve, ville-océan, oui Moanda, ville-poisson, ville-crabe, ville-crevette, ô Moanda ville-pétrole, ville-plage, ville-sable, sable mouvant, sable riant, sable coulant, sable...

Sur le même thème

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

Est de la RDC : nouveaux combats entre l’armée et le M23, des morts et des blessés

Des affrontements dans l'est de la RDC entre forces gouvernementales et rebelles du M23 ont repris dans la région de Kanyabayonga, ville stratégique du...

Au Tchad, au moins neuf personnes sont mortes dans l’incendie d’un dépôt de munitions de l’armée

Près de sept personnes ont péri et quarante-six autres blessées dans l’incendie d’un dépôt de munitions dans la nuit de mardi à mercredi 19...

Botswana : Debswana Diamond Company signale un décès dans sa mine de Jwaneng après un accident

Mardi 18 juin, la Debswana Diamond Company du Botswana a, dans un communiqué, signalé un décès dans sa mine de Jwaneng à la suite...

Au Niger, un mouvement rebelle revendique l’attaque du pipeline

Le Front patriotique pour la libération (FPL), rébellion contre la junte militaire, a, dans un communiqué publié lundi 17 juin, revendiqué l’attaque d’une partie...