Maroc/Athlétisme : Halima Hachlaf suspendue six ans pour dopage

Lire aussi

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...

Éthiopie : le Tigré confronté à l’épuisement des stocks de denrées alimentaires (ONU)

En Éthiopie, les stocks de denrées alimentaires. Mais aussi du carburant sont complètement épuisés dans la région de Tigré,...

La RDC perd plus de 6 milliards Usd à cause des exonérations douanières (GEC)

En RDC, les exonérations douanières ont causé une perte d’au moins 6,3 milliards Usd aux caisses de l’état entre...

Halima Hachlaf, sprinteuse marocaine, a été suspendue pour six ans suite à une deuxième infraction de dopage. L’unité d’intégrité de l’athlétisme (UIA) a rendu son verdict mardi 30 novembre. Selon cette juridiction sportive, elle n’a pas répondu aux demandes de coopération dans l’affaire. Et a été suspendue du sport jusqu’en 2027. Mais Halima Hachlaf peut contester l’interdiction devant le tribunal du sport (TAS).

« Halima Hachlaf a été testée positive à une hormone stéroïde synthétique lors d’une course à Rabat en janvier. Elle n’avait pas d’exemption pour l’utiliser comme médicament », a déclaré l’UIA.

Halima Hachlaf, 33 ans, a déjà purgé une suspension de quatre ans pour dopage sanguin présumé et est revenu pour participer aux championnats du monde 2019 à Doha, au Qatar. Elle a été éliminée en demi-finale des 800 mètres.

En 2012, elle a remporté deux fois des courses sur le circuit de la ligue de diamant au Qatar avant de représenter le Maroc aux Jeux olympiques de Londres. Elle a été éliminée en demi-finale dans l’épreuve féminine des 800 mètres.

Ali Maliki    

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -