Maroc : des condamnés repentis graciés à l’occasion de l’Aïd el-Fitr

Lire aussi

Au Maroc, le roi Mohammed VI a gracié une trentaine des condamnés repentis plutôt dans des affaires liées au terrorisme à l’occasion de la fête religieuse de l’Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois de ramadan, a annoncé le ministère marocain de la justice dans un communiqué dimanche 1er mai.

« Les vingt-neuf condamnés pour terrorisme ou extrémisme ont été graciés après avoir officiellement exprimé leur attachement aux constantes et aux sacralités de la Nation. Mais aussi aux institutions nationales révisées leurs orientations idéologiques et rejeté l’extrémisme et le terrorisme », rapporte le communiqué.

Vingt-trois d’entre eux ont quitté la prison. Les peines de six restants seront réduites, précise la même source.

Depuis son accession au pouvoir, le roi Mohammed VI a gracié près de 958 personnes condamnées par les différents tribunaux du pays à l’occasion de la fête de l’Aïd el-Fitr.

En 2017, le Maroc a lancé un programme de réinsertion baptisé Réconciliation (Moussalaha) dans des prisons, ciblant les détenus condamnés pour terrorisme qui souhaitent se repentir.

Mervedie Mikanu

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Mali : Choguel Maïga reprend ses fonctions

Écarté pendant trois mois pour raisons de santé, Choguel Maïga  a repris ses fonctions de Premier ministre du Mali...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img