Musique/Rap Damso: Le retour de l’enfant terrible avec QALF

Lire aussi

C’est sans doute l’album le plus attendu dans le Rap Game. Le rappeur belge, d’origine congolaise est de retour avec un nouvel opus «QALF», près d’un an et demi après s’être retiré de l’industrie musicale.

Sans fixer la date de sortie, le «Dems» a dévoilé le 28 août dernier, via sa page Instagram, le titre de son prochain album associé à un lien ou un QR Code qui renvoie au site de précommande qalf.com. Plus de 10.000 précommandes déjà écoulées en moins d’une semaine. Un record!

De son vrai nom, William Kalubi Mwamba, Damso est rappeur, auteur, compositeur-interprète belge originaire de la République Démocratique du Congo.

Une jeunesse difficile

Il connaît le sang, la violence et la peur dont il parle dans ses chansons. Né le 10 mai 1992 à Kinshasa, la famille du rappeur est menacée par les conflits armés que connaît la RDC dans les années 90. Elle fuit la capitale congolaise et s’installe en Belgique. A cette période, le jeune Damso a neuf ans. Il grandit dans les rues de la ville de Kraneim et fréquente, la plupart du temps, les ainés de son quartier. Au milieu d’eux, il tombe amoureux du rap. Après son bac, ne sachant que faire de sa vie, le père de l’artiste le renvoie au Congo. Damso y retourne et fait des études de Marketing pendant une année. Pas visiblement ravi de son choix, frustré et lassé, Damso repart en Belgique et veut devenir musicien.

En 2006, il forme un groupe nommé «OPG» avec son ami d’enfance Dolfa. Ils seront ensuite rejoints par deux autres amis. Damso dévoile d’abord «Salle d’attente», son premier projet solo en août 2014. Ensuite une mixtape «3013» avec le groupe en septembre de la même année. Le succès frappe à sa porte l’année suivante. Le« Dems » doit son éclosion au rappeur français, Booba, qu’il dit être le seul à avoir cru en lui alors qu’«il demandait juste un peu d’argent pour faire sa musique», avait-il confié lors d’une interview sur OKLM TV. Après avoir été repéré par le DUC, Damso rejoint aussitôt le collectif 92i et signe chez Universal.

Un cap franchi. Les moments importants de la carrière du rappeur belge  s’enchaînent. Un couplet retentissant (le dévoile au grand public) sur le titre «Pinocchio» de Booba, son premier album «Batterie Faible» sort en 2016 et une prestation au Zénith de Paris aux côtés de son nouveau maître B2O pour clore un parcours musical intense.

Damso
Le rappeur belge d’origine congolaise Damso

Ce premier disque sera certifié d’or et de double platine. Certains titres tels que « Amnésie », «BruxellesVie» ou «Grain de Sablier», tirés de l’album font également parler d’eux et sont  certifiés en France. Rapidement, le Rappeur est déjà sur un autre projet.

Le 28 avril 2017, Damso se fait une place dans le Rap Game avec son deuxième album «Ipséité». L’album est un succès. «Kin la belle», titre aux sonorités africaines et congolaises es le hit de l’album dans lequel Damso salue la RDC, son pays natal, ses héros nationaux. Il y dénonce également les nombreuses injustices qui sévissent en Afrique en général et au Congo en particulier. «Ipseité» est un chef-d’œuvre, le reflet de la folie artistique de celui qu’on appelle maintenant le «Dems». Il représente aujourd’hui le plus grand succès du rappeur belgo-congolais avec un disque de diamant et plusieurs singles certifiés.

Lithopédion, la Consécration

En juin 2018, troisième opus «Lithopédion». Dems confirme sa place parmi les grands noms de la scène musicale européenne. L’album est récompensé par le prix du «Meilleur album Rap», lors de la prestigieuse cérémonie des Victoires de la Musique. Cette consécration des grands musiciens européens est une surprise pour Dems, souvent critiqués pour ses textes jugés par ses détracteurs de violents, sexistes et misogynes.

Après le succès de Lithopédion, Damso fait une pause artistique. Il se retire pendant un an loin des projecteurs sans tout de même s’éloigner de la scène musicale. Il fait des nombreuses apparitions sur des projets d’autres artistes comme Hamza, D.A.V., Kalash. Il prête également sa plume à Shay ou Louane dans la composition des titres «Pleurer» ou «Donne-moi ton cœur». En 2020, l’artiste revient peu à peu avec deux singles «Oeveillé» et un autre dédié à sa tante emporté par le coronavirus.  Le 28 août dernier, l’artiste a annoncé la sortie imminente de son prochain album «QALF» déjà disponible en précommande. Bien de surprises sont attendus après un an et demie de silence.

Benoît Kazim

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : la Monusco opte pour le désarmement sans conditions du M23

Il est impératif que le Conseil redouble ses efforts en faveur d'une désescalade rapide de la situation et du...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img