Niger : les avocats de Bazoum réclament à la Cedeao sa libération

Les avocats du président nigérien Mohamed Bazoum, renversé par un coup d’État le 26 juillet 2023 et détenu depuis par les militaires au pouvoir, ont demandé une nouvelle fois à la Cedeao d’exiger sa libération, deux jours avant un sommet de l’organisation ouest-africaine.

 

« Le collectif international des avocats du président de la République du Niger Mohamed Bazoum demande instamment aux chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) d’exiger la libération immédiate du président et de son épouse Hadiza à la veille du sommet de l’organisation, qui se tiendra dimanche à Abuja », a-t-il écrit dans un communiqué transmis vendredi à l’AFP.

 

« S’il n’y avait pas eu le renversement anticonstitutionnel au Niger il y a près d’un an, le président Bazoum siégerait parmi les chefs d’État réunis à Abuja ce week-end », a affirmé Me Mohamed Seydou Diagne, coordonnateur du collectif, cité dans le document.

Lire aussi :  Vers la relance du projet de gazoduc à travers le Sahara ?

 

Le couple est détenu « arbitrairement », depuis le coup d’État survenu il y a près d’un an, ajoute le collectif. Il rappelle que M. et Mme Bazoum « n’ont jamais été présentés à un magistrat et n’ont pas été informés de l’existence d’une quelconque procédure à leur encontre. Depuis le 19 octobre, ils sont totalement coupés du monde extérieur et personne n’est autorisé à leur rendre visite, hors de leur médecin ».

 

L’immunité du président a d’ailleurs été levée mi-juin par la Cour d’État du Niger, plus haute juridiction du pays, créée par le régime militaire arrivé au pouvoir lors du coup d’État.

 

Cette décision fait craindre un procès de M. Bazoum, accusé par le pouvoir de « complot d’attentat à la sécurité et à l’autorité de l’Etat », « crime de trahison », « faits présumés d’apologie du terrorisme » et de « financement du terrorisme ».

Lire aussi :  Niger : des inondations tuent près de 24 personnes

 

« La situation est très grave. La voie est libre pour que le CNSP (Conseil national pour la sauvegarde de la patrie, régime militaire au pouvoir, ndlr) juge et condamne le président Bazoum à la peine capitale », a craint Me Moussa Coulibaly, un autre de ses avocats.

 

« C’est la responsabilité des autorités de la Cedeao de s’assurer que leur pair, président élu démocratiquement, ne soit pas oublié, ne croupisse pas dans une détention arbitraire et surtout ne paie pas de sa vie son engagement pour l’État de droit », a ajouté Me Diagne.

 

La veille du sommet de la Cédéao se tiendra celui de l’Alliance des États du Sahel (AES), le premier réunissant les chefs des régimes militaires du Mali, du Burkina Faso et du Niger, réunis dans cette coopération pour l’instant économique et de défense.

 

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...