Nigeria : le gouvernement veut décentraliser les services publics d’électricité 

Au Nigeria, le gouvernement envisage de céder sa participation dans onze services publics d’électricité aux gouvernements des États, selon Adebayo Adelabu, ministre nigérian de l’Energie.

 

Il indique que ce sera dans le but d’améliorer la surveillance et de remédier aux pénuries chroniques d’électricité de ce pays. « Nous nous engageons à collaborer étroitement avec les ministères du pouvoir des États pour relever les défis du segment de la distribution, compte tenu de sa nature commerciale », a-t-il déclaré sur X.

 

Le gouvernement fédéral détient une participation de 40 % dans onze sociétés de distribution d’électricité (DISCO) privatisées il y a dix ans. Chacune d’entre elles exploitent une franchise couvrant trois États ou plus.

Lire aussi :  Nigeria : la justice ordonne au syndicat des professeurs d’universités d'annuler la grève

 

Le président Bola Tinubu a signé une nouvelle loi qui permet aux gouvernements des États de produire et de distribuer de l’électricité, en remplacement d’une loi précédente qui a accordé uniquement des droits exclusifs au gouvernement fédéral.

 

Selon le ministre, le gouvernement fédéral est disposé à échanger ses actions dans les DISCO contre des actions dans la société privée Niger Delta Power Holding Co, une société d’électricité distincte qu’elle possède conjointement avec les États et les gouvernements locaux.

 

Actuellement, le Nigeria ne produit qu’une fraction de sa capacité de production d’électricité installée de 12 500 mégawatts. Ce pays le plus peuplé d’Afrique laisse des millions de foyers et d’entreprises dépendants de générateurs pour leur électricité.

Lire aussi :  Nigeria : près de sept morts dans une attaque d’hommes armés

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

Kenya/Athlétisme : Kelvin Kiptum, roi du marathon, décoré lors de ses funérailles

Vendredi 23 février, Kelvin Kiptum, détenteur du record du monde de marathon, décédé en début du mois, a été honoré lors de ses funérailles,...

Maroc/Football : Ilias Chair condamné à deux ans de prison

A 26 ans, Ilias Chair, international belgo-marocain, a été condamné à deux ans de prison par le Tribunal correctionnel d’Anvers, dont un an avec...

Tunisie : Moncef Marzouki condamné à 8 ans de prison

Jugé par contumace, Moncef Marzouki, ancien président de la Tunisie, a écopé de huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat...

RDC : Pool Malebo stand-up comedy, l’humour à couper le souffle

Rires, acclamations, cris, ovations… Le spectacle d’humour « Pool Malebo stand-up comedy » a lancé sa saison dans une ambiance de joie à Kinshasa, capitale congolaise,...

Football/C1-CAF : Mazembe qualifié en quarts de finales

Grâce à sa victoire face à Pyramides FC ce samedi 24 février (3-0), le TP Mazembe valide son ticket pour les quarts de finales...

Sur le même thème

En RDC, l’artiste Fally Ipupa renouvelle son contrat avec l’Unicef

Ce jeudi 22 février, Fally Ipupa, star de la musique congolaise, a renouvelé son contrat avec l’Unicef, a annoncé l’agence onusienne sur ses pages...

Est de la RDC : la famine et le désespoir embrasent Goma  

La ville de Goma reste coupée de toutes les voies d’approvisionnement en nourriture depuis plus d’un mois suite aux affrontements entre l’armée et les...

En Afrique du Sud, le taux de chômage grimpe

Le taux de chômage a légèrement augmenté en Afrique du Sud atteignant 32,1% entre octobre et décembre contre 31,9% au trimestre précédent, a annoncé...

Au Niger, l’abrogation d’une loi entraîne un flux migratoire vers l’Algérie et la Libye

Depuis l'abrogation par les militaires au pouvoir au Niger d'une loi criminalisant le trafic illicite de migrants, les flux migratoires vers la Libye et...

La crise alimentaire pousse les Nigérians dans les rues

Le quotidien de nombreux Nigérians s'est fortement dégradé en raison de la flambée des prix alimentaires, les obligeant à sauter des repas et à...