Nigeria : le Sénat veut la peine de mort pour trafic de drogue

Au Nigeria, le Sénat a proposé une loi de la peine de mort comme nouvelle peine maximale par le biais d’un amendement à la loi en cas de trafic de drogue jeudi 9 mai.

 

L’amendement, qui n’a pas encore force de loi, remplace la peine d’emprisonnement à perpétuité, qui était auparavant la peine la plus sévère. La Chambre des représentants a déjà adopté le projet de loi sans prévoir la peine de mort. Cinq membres sélectionnés du Sénat et de la Chambre devront harmoniser les deux versions avant de les soumettre au président.

 

Le cannabis est cultivé localement. La cocaïne, la méthamphétamine et d’autres stupéfiants font l’objet d’un trafic à travers le Nigeria parallèlement aux opioïdes, pour alimenter un problème de dépendance croissant.

Lire aussi :  Nigeria : la Cour d’appel rejette la demande du gouvernement d'ajourner l'audience sur Nnamdi Kanu

 

L’abus d’opioïdes, en particulier de tramadol et de sirops contre la toux contenant de la codéine, est répandu au Nigeria, selon l’Agence nationale d’administration et de contrôle des aliments et des médicaments. Cette institution a interdit la production et l’importation de sirop contre la toux à la codéine en 2018.

 

D’après le sénateur Mohammed Monguno, la législation découle d’un rapport des commissions sénatoriales sur le pouvoir judiciaire, les droits de l’homme et les questions juridiques, ainsi que sur les drogues et les stupéfiants.

 

Les partisans indiquent que la menace d’exécution serait plus dissuasive pour les trafiquants de drogue que l’emprisonnement à vie. Les législateurs opposés à cette mesure ont exprimé leurs inquiétudes quant au caractère irréversible de la peine de mort et à la possibilité de condamnations injustifiées.

Lire aussi :  La guerre en Ukraine éclipse les crises africaines (NRC)

 

Ces dernières années, le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique avec plus de 200 millions d’habitants, est passé du statut de point de transit de drogues illégales à celui de véritable producteur, consommateur et distributeur.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Elections en RDC : quel rôle joue le conseiller communal ?

Ce mercredi 20 décembre, les Congolais sont appelés à élire un chef de l’Etat, des députés nationaux et provinciaux ainsi que les conseillers communaux...

Sur le même thème

Afrique du Sud : dernier meeting de l’ANC dans un contexte incertain

L'ANC, au pouvoir en Afrique du Sud depuis trente ans mais fragilisé en amont des législatives mercredi, a tenté de rallier samedi les indécis,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...