Otage au Sahel depuis 2021, le journaliste français Olivier Dubois libéré

Ce lundi 20 mars, le journaliste français Olivier Dubois est arrivé libre à l’aéroport de Niamey, près de deux ans après avoir été enlevé au Mali par l’alliance jihadiste du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), a constaté un journaliste de l’AFP.

« Je me sens fatigué, mais je vais bien », a-t-il déclaré à sa descente de l’avion, souriant et visiblement ému, vêtu d’une chemise blanche ouverte sur un t-shirt et d’un pantalon beige.

« C’est énorme pour moi d’être là, d’être libre, je voulais rendre hommage au Niger pour son savoir-faire dans cette mission délicate et rendre hommage à la France et à tous ceux qui m’ont permis d’être là aujourd’hui », a-t-il ajouté devant plusieurs journalistes.

Lire aussi :  Mali : l'armée et des combattants «étrangers» auraient exécuté 500 personnes en 2022 à Moura (ONU)

L’humanitaire américain Jeffery Woodke, enlevé en octobre 2016 au Niger a également été libéré. S’appuyant sur une canne, les cheveux blancs, il est apparu aux côtés d’Olivier Dubois.

« Les otages ont été récupérés sains et saufs par les autorités nigériennes avant d’être remis aux autorités françaises et américaines » a déclaré lundi à l’aéroport, le ministre de l’Intérieur nigérien Hamadou Souley.

Olivier Dubois, journaliste indépendant de 48 ans avait été enlevé le 8 avril 2021 à Gao, dans le nord du Mali, par le GSIM, principale alliance jihadiste au Sahel, liée à Al-Qaïda.

Il collaborait notamment avec Libération, Le Point et Jeune Afrique, vivait et travaillait au Mali depuis 2015 lorsqu’il avait été kidnappé.

Lire aussi :  Mali : des hommes armés tuent au moins six militaires au centre

Il avait lui-même annoncé son enlèvement dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 5 mai 2021.

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

L’Italie et la Tunisie font bloc pour lutter contre l’immigration clandestine

En séjour à Tunis, capitale de la Tunisie, Giorgia Meloni, Première ministre italienne, a échangé avec le président Kais Saied pour renforcer la coopération...

Au Soudan, des combats entre l’armée et les forces paramilitaires ensanglantent le Darfour

Au Soudan, près de vingt-cinq personnes ont péri dans des combats entre l’armée et les Forces paramilitaires de soutien rapide (FSR) à el-Facher, situé...

Au Soudan, une génération d’enfants «détruite» en une année de guerre

Amna Ishaq, déplacée du Darfour, ne nourrit plus ses enfants « qu'une fois par jour, voire pas du tout ». Après une année de guerre au...

Après un an de guerre, des Soudanais se remémorent leurs rêves partis en fumée

Au début, en 2018, de la révolution au Soudan, Omar Ushari n'aurait jamais imaginé être un jour réfugié au Caire, après avoir fui la...

Mozambique : près de huit morts dans un naufrage sur le fleuve Zambèze

Le naufrage d’un bateau de pêche sur le fleuve Zambèze a fait au moins huit morts lundi 15 avril dans la province de Sofala,...