Ouganda: Bobi Wine dénonce des irrégularités lors du scrutin présidentiel

Lire aussi

COVID : la troisième vague frappe plus fort en Afrique

«Avec une augmentation rapide du nombre de cas et des rapports de plus en plus nombreux de maladies graves,...

COVID-19 : la Namibie renforce ses hôpitaux en oxygène

Le gouvernement namibien a installé des systèmes de production de gaz dans les établissements de santé. C’est pour répondre...

RDC/Football : Constant Omari suspendu pour une année

Constant Omari, ancien président de la Fédération congolaise de football (FECOFA), interdit d’exercer toute activité relative au football au...

En Ouganda, 24 heures après le scrutin présidentiel du jeudi 14 janvier, Bobi Wine dénonce les irrégularités constatées lors de cette l’élection. L’opposant au président sortant Yoweri Museveni affirme que plusieurs observateurs électoraux de son parti ont été arrêtés dans la matinée du jour du vote. Il a aussi décrié les dysfonctionnements de certaines machines biométriques utilisées pour vérifier l’identité des votants.

“Malgré les fraudes répandues et les violences observées à travers le pays, la situation semble toujours bonne. Merci à toi l’Ouganda pour être venu […] voter en nombre record”, a déclaré Bobi Wine sur son compte twitter.

“L’enjeu est maintenant pour M. Byabakama [le chef de la commission électorale] et la commission électorale d’annoncer la volonté du peuple”, a-t-il indiqué.

D’après la commission électorale ougandaise, les résultats du scrutin seront connus d’ici samedi 16 janvier.

18 millions électeurs se sont rendus aux urnes pour élire un nouveau Chef de l’État. L’opposant Bobi Wini s’est présenté contre le président sortant Yoweri Museveni, au pouvoir depuis plus de trois décennies (35 ans).

Les réseaux sociaux et la connexion internet sont coupés dans le pays. D’après RFI, les premières tendances donnent Yoweri Museveni vainqueur de ce scrutin.

Trésor Mutombo

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

COVID : la troisième vague frappe plus fort en Afrique

«Avec une augmentation rapide du nombre de cas et des rapports de plus en plus nombreux de maladies graves,...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -