Ouganda : la majorité de motards manque de permis de conduire à Kampala

Lire aussi

Environ 39.000 de 42.000 conducteurs de taxi-motos (boda-boda) enregistrés manquent de permis de conduire à Kampala, capitale ougandaise. C’est ce qu’a rapporté l’Autorité centrale de Kampala (KCCA) dimanche 27 novembre.

Les résultats indiquent que 73% de motards enregistrés n’ont pas de carnet de bord pour leurs motos et 234 autres n’ont pas de carte d’identité nationale.

« Lorsque vous n’avez pas de permis de conduire, cela signifie que vous n’êtes pas formé sur les règles de conduite. Le nombre élevé de conducteurs de boda boda sans permis explique pourquoi plus de 50% des décès sur les routes de Kampala sont causés par des boda bodas. La morgue de la ville reçoit jusqu’à 40 corps par semaine suite à des accidents liés au boda boda », a dit Edward Luyimbazi, directeur adjoint de la KCCA.

Il annonce le début d’une formation de masse visant à éviter les accidents de la route associés aux boda bodas.

« Tous les coureurs de boda boda doivent avoir un permis de conduire, une assurance au tiers, une licence PSV, un journal de bord, une licence opérationnelle délivrée par KCCA et une étape à laquelle ils sont attachés. Nous visons à former plus de 50 000 coureurs dans le cadre de la campagne », a-t-il ajouté.

Mais l’Association de motards de Kampala conteste ces statistiques publiées par la KCCA. « Les pourcentages étaient exagérés par rapport au nombre de boda boda qui étaient comptés. Kampala compte plus de 100 000 coureurs et le nombre de ceux comptés ne fait même pas la moitié du total », a-t-il déclaré Frank Mawejje, président de l’association.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

Près de vingt morts dans un accident de route au Tchad

Au moins vingt personnes sont mortes et plusieurs autres blessées dans une collision entre un bus et un camion...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img