Paul Rusesabagina, opposant rwandais, est arrivé au Qatar

Libéré de prison, Paul Rusesabagina, le farouche opposant au président rwandais Paul Kagame qui a inspiré le film « Hôtel Rwanda » sur le génocide des Tutsi, est arrivé lundi au Qatar avant son retour aux Etats-Unis, selon des sources diplomatiques.

Rusesabagina, 68 ans, dont la peine de 25 ans de prison pour « terrorisme » a été commuée par le président Paul Kagame, devait subir des examens médicaux à Doha avant de prendre l’avion mercredi pour les Etats-Unis, selon les mêmes sources.

« Il a besoin de soins, mais il pourra s’envoler mercredi pour les Etats-Unis », a déclaré un diplomate basé au Qatar.

Après plus de 900 jours de prison, M. Rusesabagina a été libéré en vertu d’un accord conclu entre les gouvernements américain et rwandais avec l’aide du Qatar, dont les autorités n’ont pas confirmé dans l’immédiat son arrivée sur leur territoire.

Lire aussi :  Rwanda : décès du journaliste John Williams suite à un accident

Auparavant gérant d’un hôtel de la capitale rwandaise, M. Rusesagabina a sauvé des centaines de personnes pendant le génocide des Tutsi en 1994. Son histoire a été rendue célèbre par le film « Hôtel Rwanda », sorti en 2004.

Il est par la suite devenu un farouche opposant du président Paul Kagame, et a créé son propre parti politique. Les pourparlers sur sa libération avaient débuté fin 2022 et une avancée s’est produite la semaine dernière lors de discussions entre le président Kagame et l’émir du Qatar, a indiqué une source proche du dossier.

Rusesabagina vivait depuis 1996 en exil aux Etats-Unis et en Belgique, avant d’être arrêté à Kigali en 2020 dans des circonstances troubles, à la descente d’un avion qu’il pensait à destination du Burundi.

Lire aussi :  Rwanda-Justice: Paul Rusesabagina à la barre

L’opposant a été jugé de février à juillet 2021 pour neuf chefs d’accusation, dont celui de « terrorisme », pour des attaques menées par le FLN, organisation classée terroriste par Kigali, qui avaient fait neuf morts en 2018 et 2019.

Paul Rusesabagina a admis avoir participé à la fondation en 2017 du Mouvement rwandais pour le changement démocratique (MRCD), dont le FLN est considéré comme le bras armé, mais il a toujours nié toute implication dans les attaques.

Dans une lettre datée d’octobre 2022 publiée vendredi par le gouvernement, il a assuré qu’il se tiendrait désormais éloigné de la vie politique.

AFP/Sahutiafrica

Les plus lus

DRC Mining Week 2024 : Malia Agency innove avec l’introduction de la « moto électrique » sur le...

En marge de l'événement phare de l'industrie minière congolaise, la DRC Mining Week, organisée du 12 au 14 juin à Lubumbashi, Flavien Bwira, directeur...

RDC/Coupe du Congo : Vita Club, le grand favori de la finale

Qualifié en finale de la 58ᵉ édition de la Coupe du Congo après sa victoire face au FC Tshikas (2-1), l’AS Vita Club est bien...

DRC Mining Week édition 2024 : remédier au manque de capacité énergétique, Kibali Gold Mine livre...

Comment remédier au manque de capacité énergétique ? Jean-Paul Ilunga Mbayo, ingénieur en électricité de Kibali Gold Mine, filière de Barrick Gold, a livré l’expérience...

Que faut-il pour la réussite de la transition en Guinée ?

«Pour que cette transition réussisse, il faudra prioritairement rétablir la justice sociale. La meilleure manière de la rétablir, c’est de faire l’autopsie d’une certaine...

Mali : une coalition d’opposition fait pression à la junte après l’enlèvement d’un activiste

Au Mali, une coalition d'opposants s'est alarmée de l'enlèvement de Yeri Bocoum, activiste, qui a filmé une manifestation à Bamako, par des hommes non...

Sur le même thème

RDC : qui est Anthony Nkinzo, nouveau directeur de cabinet du président Tshisekedi ?

En RDC, Anthony Nkinzo Kamole a été nommé directeur de cabinet du président Tshisekedi, selon une ordonnance lue à la télévision ce jeudi 13...

Mali : une coalition d’opposition fait pression à la junte après l’enlèvement d’un activiste

Au Mali, une coalition d'opposants s'est alarmée de l'enlèvement de Yeri Bocoum, activiste, qui a filmé une manifestation à Bamako, par des hommes non...

En Afrique du Sud, le parti nationaliste zoulou s’allie à l’ANC pour une coalition

Le parti nationaliste zoulou Inkhata (IFP), qui dispose de 17 sièges sur 400 à l'issue des législatives sud-africaines, s'alliera à l'ANC au pouvoir, qui...

Accueil de demandeurs d’asile : quand Kigali accuse le HCR de «mentir»

Alors que l’expulsion de demandeurs d’asile du Royaume-Uni vers le Rwanda inquiète le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, Kigali accuse l’agence onusienne...

Kenya : le gouvernement approuve la vente de ses actions dans six sociétés cotées

Au Kenya, le gouvernement prévoit de vendre ses actions dans six sociétés cotées, dont un cimentier et la bourse des valeurs du pays, a...