Polémique autour de l’affaire Guy Nzouba-Ndama au Gabon

Lire aussi

Interpellés à la frontière entre le Congo et le Gabon avec trois valises remplies de billets représentant près de deux millions d’euros, Guy Nzouba-Ndama, ancien président de l’Assemblée nationale devenu opposant, est au centre de la polémique au Gabon.

Des réactions se multiplient. « Envoyez le capitaine Romuald Manounou alias Morgan chez lui… Guy Nzouba-Ndama a un butin colossal que Morgan peut braquer », réagit avec sarcasme un internaute sur Twitter.

« Il y a de l’argent au bled quoi ! Guy Nzouba-Ndama attrapé avec trois valises pleine de billets… Mais les gens là dorment la nuit ? Voler autant au détriment d’une population, qui ne parvient même pas satisfaire les besoins plus élémentaires », déplore une internaute.

Dans des images qui circulent sur les réseaux sociaux, depuis le week-end, l’on perçoit trois valises de Guy Nzouba-Ndama remplies de billets de Franc Cfa. Il s’agit d’une somme estimée à 1.190.000.000 francs CFA découverte après la fouille de gendarme.

Nzouba-Ndama a éveillé les soupçons de ces agents lorsqu’il a refusé de soumettre ses bagages à leur contrôle. Selon le magistrat, les services de douane ont prévenu les gendarmes, qui ont arrêté son véhicule quelques kilomètres plus loin.

Il a été attendu en garde à vue à Franceville par la Direction générale des Recherches (DGR) de la gendarmerie. Le parquet a ouvert une enquête préliminaire sur la provenance et la destination de ces fonds.

Selon deux magistrats cités par l’AFP, il est licite de passer d’un pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC, dont font partie Gabon et Congo) à l’autre avec une somme quelconque d’argent mais, au-delà d’un million de FCFA, elle doit être déclarée aux douanes et son possesseur doit en justifier la provenance et la destination dans le cadre des règles sur la lutte contre le blanchiment des capitaux ou le financement du terrorisme.

Mais pour Les Démocrates, parti de M. Nzouba-Ndama, c’est une mise en scène humiliante. Cette formation politique a, dans un communiqué, affirmé qu’elle entend réunir les informations nécessaires avant de se prononcer. Cette arrestation intervient à dix mois de la présidentielle au Gabon.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img