Présidentielle au Niger: L’opposition conteste l’élection de Mohamed Bazoum 

« La compilation des résultats des PV en notre possession à travers nos délégués dans les différents bureaux de vote nous donnent gagnants avec 50,3% des voix », a déclaré Mahamane Ousmane, candidat de l’opposition nigérienne mercredi 24 février. Une déclaration faite après la publication des résultats provisoires du scrutin présidentiel nigérien. Mohamed Bazoum est déclaré vainqueur de la présidentielle avec 55,75% de voix.

Mahamane Ousmane dénonce la fraude électorale, ainsi que les irrégularités constatées dimanche 21 février, jour de vote. Il affirme que dans certaines circonstances à Agadez notamment, les délégués de l’opposition ont été contraints, sous la menace d’armes à feu, de signer les procès verbaux sans aucune possibilité de porter des observations.

Lire aussi :  Niger : Mohamed Bazoum libère plusieurs terroristes dans le cadre de la paix

D’après le candidat de l’opposition, les résultats publiés par la Commission électorale ne traduisent pas l’expression de Nigériens. « A Agadez, dans la circonscription de Timia, le taux de participation de 103% a été rapporté avec un score de 99% en faveur du candidat du pouvoir », a observé Mahamane Ousmane

« Vous avez exprimé votre volonté claire de rompre avec cette mauvaise gestion, vous avez exprimé votre volonté de changement pour un Niger émergent. Cette volonté de changement s’est traduit par votre vote massif en ma faveur », a indiqué le candidat de l’opposition qui conteste l’élection de Mohamed Bazoum.

Alors que l’opposition conteste et exige la suspension des résultats de la présidentielle, les regards sont tournés vers la Cour Constitutionnelle qui devra proclamer prochainement les résultats définitifs. Si la Cour confirme l’élection de Mohamed Bazoum, le Niger va vivre la toute première alternance démocratique de son histoire entre un Président sortant et un entrant.

Lire aussi :  Niger : Bazoum appelle à l'aide, les putschistes menacent de riposter

Trésor Mutombo

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Kenya/Athlétisme : Brigid Kosgei forfait pour les JO de Paris

Blessée, la Kényane Brigid Kosgei, vice-championne olympique en 2021, ne participera pas aux Jeux olympiques de Paris cet été.   La nouvelle est tombée après examen...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Sur le même thème

Au Kenya, Japhet Koome, chef de la police, rend le tablier

Deux semaines après des manifestations sanglantes et meurtrières qui ont secoué le Kenya, Japhet Koome, chef de la police, démissionne de son poste vendredi...

Sénégal : l’ex-parti au pouvoir fustige la gouvernance «sans cap» des nouvelles autorités

Le président Faye, 44 ans, investi le 2 avril, a remporté avec éclat la présidentielle de mars face au candidat du pouvoir, avec la...

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...