Présidentielle au Niger: L’opposition conteste l’élection de Mohamed Bazoum 

« La compilation des résultats des PV en notre possession à travers nos délégués dans les différents bureaux de vote nous donnent gagnants avec 50,3% des voix », a déclaré Mahamane Ousmane, candidat de l’opposition nigérienne mercredi 24 février. Une déclaration faite après la publication des résultats provisoires du scrutin présidentiel nigérien. Mohamed Bazoum est déclaré vainqueur de la présidentielle avec 55,75% de voix.

Mahamane Ousmane dénonce la fraude électorale, ainsi que les irrégularités constatées dimanche 21 février, jour de vote. Il affirme que dans certaines circonstances à Agadez notamment, les délégués de l’opposition ont été contraints, sous la menace d’armes à feu, de signer les procès verbaux sans aucune possibilité de porter des observations.

Lire aussi :  Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane saisit de nouveau la Cour pour contester les résultats

D’après le candidat de l’opposition, les résultats publiés par la Commission électorale ne traduisent pas l’expression de Nigériens. « A Agadez, dans la circonscription de Timia, le taux de participation de 103% a été rapporté avec un score de 99% en faveur du candidat du pouvoir », a observé Mahamane Ousmane

« Vous avez exprimé votre volonté claire de rompre avec cette mauvaise gestion, vous avez exprimé votre volonté de changement pour un Niger émergent. Cette volonté de changement s’est traduit par votre vote massif en ma faveur », a indiqué le candidat de l’opposition qui conteste l’élection de Mohamed Bazoum.

Alors que l’opposition conteste et exige la suspension des résultats de la présidentielle, les regards sont tournés vers la Cour Constitutionnelle qui devra proclamer prochainement les résultats définitifs. Si la Cour confirme l’élection de Mohamed Bazoum, le Niger va vivre la toute première alternance démocratique de son histoire entre un Président sortant et un entrant.

Lire aussi :  Au Niger, l’étau se resserre autour de Mohamed Bazoum ?

Trésor Mutombo

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

L’envoyé de Macron pour l’Afrique voit une présence militaire française «remodelée»

Le nouvel envoyé personnel du président Emmanuel Macron pour l'Afrique a évoqué mercredi une « refonte » de la présence militaire française en Côte d'Ivoire, lors...

La Russie offre gratuitement 200 000 tonnes de céréales à six pays africains

La Russie a expédié gratuitement 200 000 tonnes de céréales vers six pays africains, a annoncé le ministre russe de l'Agriculture mardi 20 février.   Dmitri...

Mali : le comité de pilotage du dialogue national à pied d’œuvre

Au Mali, le comité de pilotage du dialogue inter-Maliens a annoncé la tenue d’un atelier de validation des termes de référence le 26 février...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

Au Sénégal, Aïssata Tall laisse ouverte la libération des opposants Sonko et Faye

Après la libération plusieurs opposants, qu’en est-il du cas d’Ousmane Sonko et de Bassirou Diomaye Faye, son bras droit et candidat à la présidentielle...