Présidentielle au Nigeria : Peter Obi promet de réparer l’économie

Lire aussi

Candidat du parti travailliste à la présidentielle de 2023, Peter Obi fait de la relance économique sa priorité s’il est élu président de la République.

« Lorsque vous avez plus de 130 millions de personnes dans la pauvreté, vous êtes obligé d’avoir une crise. Lorsque les gens ne savent pas d’où viendra le prochain repas, ils deviennent un risque pour la sécurité. Pour faire face à cela, nous devons nous occuper de la question de la nourriture. Nous devons examiner comment nous nourrissons le pays étant donné que le plus grand atout physique que nous ayons dans ce pays est la terre non cultivée dans le Nord », a dit M. Obi.

Le week-end dernier, une enquête révélée par des organisations nationales et internationales a indiqué que près de 113 millions de Nigérians vivent dans la pauvreté, soit 63% de la population.

Il assure que son administration va faire les choses différemment. « Le budget 2021 est d’environ 21 billions de nairas avec un déficit d’environ 11 billions de nairas, ce sont des estimations. Environ 6.000 milliards de nairas sont destinés aux subventions. Au moment où vous supprimez la subvention, vous l’avez réduite de moitié. Je crois que la subvention doit disparaître », a-t-il ajouté.

Il exhorte les Nigérians à examiner l’ascendance de tous ceux qui recherchent leurs votes. « Les gens devraient commencer à se poser des questions et à regarder ce que chacun des candidats a fait dans sa vie publique jusqu’à maintenant », a-t-il indiqué.

Les Nigérians doivent se rendre aux urnes le 25 février 2023 alors que le président Buhari se retire au terme de son second mandat comme prévu par la Constitution.

Cette présidentielle va se dérouler dans un contexte sécuritaire précaire et dans une inflation record qui touche le Nigeria. Le pays est sous la menace d’insurrection djihadiste dans le nord-est depuis plus d’une décennie. Entre-temps, des bandes criminelles appelées « bandits » sont actives dans le nord-ouest et dans le centre. Des bandits tuent et mènent de kidnapping de masse dans des établissements scolaires. Et exigent de rançon pour libérer leurs otages.

Ali Maliki

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

Mali : Choguel Maïga reprend ses fonctions

Écarté pendant trois mois pour raisons de santé, Choguel Maïga  a repris ses fonctions de Premier ministre du Mali...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img