Présidentielle en Côte d’Ivoire: A’salfo et Magic System s’engagent pour la paix

Lire aussi

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...

Éthiopie : le Tigré confronté à l’épuisement des stocks de denrées alimentaires (ONU)

En Éthiopie, les stocks de denrées alimentaires. Mais aussi du carburant sont complètement épuisés dans la région de Tigré,...

La RDC perd plus de 6 milliards Usd à cause des exonérations douanières (GEC)

En RDC, les exonérations douanières ont causé une perte d’au moins 6,3 milliards Usd aux caisses de l’état entre...

A plus de 15 jours de la présidentielle en Côte d’Ivoire, A’salfo, artiste musicien Ivoirien s’est confié à SahutiAfrica sur la campagne «Engagés pour la paix», une campagne qui réuni des artistes de la Côte d’Ivoire et des footballeurs.

Dans leur bus et sur les terrains de football d’un peu partout en Côte d’Ivoire, A’salfo et le groupe ivoirien Magic System s’engagent dans la promotion de la paix à quelques semaines des élections. L’objectif est d’avoir des élections apaisées. «Engagés pour la paix» est un projet de la Fondation Magic Sytem dans lequel le groupe musical Ivoirien à succès travaille depuis plusieurs mois.

«Nous avons une quinzaine d’artistes et des footballeurs, les anciennes gloires des Éléphants de la Côte d’Ivoire. Nous sensibilisons les populations pour la paix à l’approche des élections. Nous voyons monter les tensions. A notre niveau, nous les artistes, nous apportons notre contribution à la cohésion nationale», a expliqué Asalfo, l’un des leaders de Magic System.

A l’approche des élections, les militants et sympathisants de l’opposition et du pouvoir sont parfois près à en découdre. L’opposition se ligue contre la candidature du président Alassane Ouattara. Déjà, des violences avaient éclatées après la mise à l’écart de quelques candidats de l’opposition, notamment Laurent Gbagbo et Guillaume Soro. Pour A’salfo, il est important «que les politiciens puissent s’asseoir ensemble, trouver un consensus pour éviter l’escalade des tensions».
Il y a de cela dix ans, la Côte d’Ivoire avait sombré dans les violences post-électorale après la présidentielle de 2010. Pour les artistes musiciens et les footballeurs du projet «Engagés pour la paix», il faut éviter une autre crise autour des élections dans le pays.

Jacques Matand’

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -