Présidentielle en Côte d’Ivoire: Jour-J moins deux

A deux jours de la présidentielle en Côte d’Ivoire, la situation semble calme. Mais, c’est en fait un calme inquiétant, avec une certaine sensation de peur. «Les activités quotidiennes continuent, mais c’est stressant» confie Aminata, jeune ivoirienne dans la trentaine et chef d’entreprise.

A quelques jours de l’élection présidentielle, l’opposition ivoirienne appelle toujours la population à la désobéissance civile pacifique pour barrer la route à un troisième mandat du président Alassane Ouattara.

D’après certains ivoiriens, «avec un peu plus de détermination, l’opposition pourra perturber sérieusement le bon déroulement des élections le 31 octobre, si non empêcher le scrutin. Déjà le pouvoir s’est vu obligé de délocaliser les centres de distribution des cartes d’électeurs dans les commissariats de police et les brigades de gendarmerie à Abidjan et dans la plupart des villes du sud du pays », observe-t-on.

Lire aussi :  Côte d'Ivoire : «le jugement par contumace de Guillaume Soro est purement politique» (Affoussiata Bamba Lamine)

Pour réussir à faire pression sur le régime en place, «l’opposition devra rester soudée et organisée. Ainsi, elle pourra infléchir sur le pouvoir avant le 31 octobre ou après. La frustration et la colère de la majorité des ivoiriens (Sud, centre, est et ouest) sont à leur paroxysme», indiquent des observateurs.

Bien avant d’appeler à la désobéissance civile, les opposants ivoiriens ont sollicité le report des élections pour qu’elles soient organisées dans les meilleures conditions. Demande qui n’a pas obtenue gain de cause auprès de la Commission électorale indépendante.

Dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire, la vie poursuit son chemin. «Mais on reste prudent. On ne sait jamais et on ne traine plus longtemps à l’extérieur», confie Alexandre, jeune chef d’entreprise en basé en Côte d’Ivoire.

Lire aussi :  International crisis group demande le report de la présidentielle en Côte d’Ivoire

Jacques Matand’

Les plus lus

Football/C1-CAF : le choc Mamelodi Sundowns-Mazembe délocalisé à Johannesburg

Le choc entre Mamelodi Sundowns de l’Afrique du Sud et TP Mazembe de la RDC, prévu ce samedi 2 mars, a été délocalisé au...

Est de la RDC : le président Tshisekedi attendu à Luanda

Le président Tshisekedi sera reçu par son homologue angolais, João Lourenço, médiateur désigné de l’Union africaine (UA) dans la crise diplomatique entre la RDC...

Guinée : Mamadou Oury Bah, Premier ministre désigné

Mardi 27 février, Mamadou Oury Bah, ancien chef de l'opposition et économiste, a été nommé au poste de Premier ministre par la junte dirigée...

Algérie/Football : Vladimir Petkovic sur le banc des Fennecs ?

A 60 ans, Vladimir Petkovic, technicien croate de Bosnie-Herzégovine naturalisé suisse, pourrait devenir le sélectionneur des Fennecs d'Algérie, selon la presse algérienne.   D'après les informations...

RDC : à Goma, des nouvelles mesures du gouvernement provincial font polémique

A Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, des nouvelles mesures prises par le général Peter Chirimwami, gouverneur militaire, font polémique et sont jugées « coûteuses...

Sur le même thème

Présidentielle au Sénégal : la date du 2 juin proposée après le dialogue national

Au Sénégal, les participants au dialogue national, voulu par le président Macky Sall, ont proposé la date du 2 juin pour la présidentielle à...

Guinée : Mamadou Oury Bah, Premier ministre désigné

Mardi 27 février, Mamadou Oury Bah, ancien chef de l'opposition et économiste, a été nommé au poste de Premier ministre par la junte dirigée...

Tchad : l’élection présidentielle fixée le 6 mai

Au Tchad, le premier tour de la présidentielle est prévu le 6 mai prochain, selon une annonce de l’Agence nationale de gestion des élections...

En RDC, la Monusco entame son retrait progressif

En RDC, la Mission de l'ONU (Monusco) amorce ce mercredi 28 février son retrait du pays, réclamé par Kinshasa qui la juge inefficace, avec...

Tension RDC-Rwanda : Luanda tente d’obtenir un dialogue direct entre Tshisekedi et Kagame

Après avoir reçu le président Tshisekedi, le président Joao Lourenço, médiateur de l’Union africaine de la crise dans l’est de la RDC, doit échanger...