Projet de nouvelles taxes au Kenya : rétropédalage de William Ruto au lendemain de scènes de chaos

« Je ne promulguerai pas le projet de loi de finances 2024, qui sera par conséquent retiré », a déclaré le président William Ruto au lendemain d’une manifestation réprimée dans le sang à Nairobi, capitale du Kenya.

 

Au Kenya, ce projet attise la tension. Cette annonce pourra, sans doute, calmer la situation, alors que les manifestants ne faiblissent pas la pression et ont de nouveau appelé à manifester ce jeudi. Mais, William Ruto affirme avoir « écouté attentivement le peuple kényan, qui a dit haut et fort qu’il ne voulait rien avec ce projet ».

 

Morts d’hommes, blessés, arrestations, scènes de chaos… Mardi, une manifestation contre cette démarche a dégénéré, alors que les manifestants ont forcé l’entrée dans l’enceinte du Parlement.

Lire aussi :  Covid-19 : le port obligatoire du masque à l’intérieur rétablit au Kenya

 

Des ONG renseignent que la police a tiré à balles réelles pour tenter de contenir la foule. Des bâtiments ont été saccagés et partiellement incendiés. Bilan ? Au moins vingt-deux morts, selon la Kenya National human rights commission (Knhrc), organisme officiel de la défense des droits humains. Cette organisation a aussi fait état de plus de 300 blessés et plus de cinquante arrestations.

 

Dans la foulée, Roseline Odede, présidente de la Knhrc, a appelé à une enquête. Jusque-là, la police n’a pas réagi aux accusations d’un groupe d’ONG, dont Amnesty Kenya, qui ont signalé vingt-et-un cas d’enlèvements par des « officiers en uniforme ou en civil » au cours des 24 heures précédentes.

Lire aussi :  Manifestations au Kenya : faible mobilisation à Nairobi, tirs de gaz lacrymogène de la police

 

Au Kenya, le climat est tendu et le pays est sous le choc après les derniers évènements. Azimio, principale coalition d’opposition menée par Raila Odinga, a, aussitôt après cette manifestation meurtrière, accusé le gouvernement d’avoir « déchaîné sa force brute » contre les manifestants ». Mais dans la soirée, le président William Ruto a promis de réprimer la « violence et l’anarchie ». Pour lui, les manifestations avaient été détournées par des personnes dangereuses.

 

A ces manifestations, Washington et l’Union africaine ont dit être préoccupés et appellent au calme. La tension va-t-elle redescendre après cette annonce ?

 

Trésor Mutombo

Les plus lus

J.O Paris 2024… (Carnet de Christian Gombo)

Six athlètes congolais, qui sont obligés de vivre l'article 15, l'article qui fait vivre toute une République, l'article que nous avons hérité de papa...

Congo : taux d’analphabétisme élevé chez les demandeurs d’emplois au CHU de Brazzaville

Une enquête de l’Inspection générale de la santé de la République du Congo menée de décembre 2020 à février 2021, en marge des recrutements...

RDC/Exetat 2024 : résultats attendus cette semaine

En RDC, la publication de résultats des Examens d'État édition 2024 doit débuter à partir du 24 juillet, selon l'inspecteur général de l'Education nationale...

RDC : des images choquantes qui lèvent le voile sur les conditions de détention à la prison...

Surpeuplement, maladies, pas d’eau potable… Des images diffusées sur les réseaux sociaux par le journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du site d’information congolais...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Sur le même thème

Ouganda : la police encercle le siège du parti de Bobi Wine

A la veille d’une journée de manifestation contre la corruption prévue ce mardi 23 juillet, Bobi Wine, figure voyante de l’opposition en Ouganda, a...

En RDC, Félix Tshisekedi appelle le gouvernement Suminwa à l’efficacité

En lançant le séminaire de trois jours du gouvernement dimanche 21 juillet, le président Félix Tshisekedi appelle l’équipe de Judith Tuluka à répondre aux...

Kenya : William Ruto est-il dans une impasse politique ? 

Face à l'impasse politique, le président William Ruto veut arrêter les manifestations contre le gouvernement.   Il promet que ces activités doivent s'arrêter. Pour lui, les...

Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed veut rempiler

En Tunisie, le président Kaïs Saïed entend briguer un second mandat lors de la présidentielle prévue en octobre prochain.   Dans une vidéo publiée sur la...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...