Quand l’accord UE-Rwanda agace Kinshasa

« Le Rwanda n’a même pas un minerai qui se trouve dans son sous-sol. Lorsqu’on signe une MoE avec ce pays, cela veut dire qu’on va encourager les pillages ou la fraude », a tranché le président Tshisekedi devant un parterre de journalistes.

 

A Kinshasa, l’accord signé l’Union européenne et le Rwanda pour favoriser le développement de chaînes de valeur durables et résilientes pour les matières premières passe mal. Et fait face à une vague de critiques. Pour Félix Tshisekedi, c’est comme si l’UE faisait une guerre par procuration. Il entend user de toutes les voies diplomatiques et judiciaires pour « empêcher cette ignominie ».

 

 

Très critique, le président Tshisekedi a durci le ton contre l’organisation européenne. « C’est inacceptable parce qu’avec les produits de cette vente illicite, ils vont équiper leur armée et continuer leur expédition aventureuse en RDC. Qui en est le complice ? C’est l’Union européenne. Cette donneuse de leçon, qui voulait venir surveiller nos élections pour dire qui a gagné, qui a perdu, des leçons sur le respect des droits de l’homme… », a déclaré Félix Tshisekedi.

Lire aussi :  RDC/Ituri : environs 15 civils tués à Irumu

 

Avant cette déclaration, Christophe Lutundula, chef de la diplomatie congolais, avait dénoncé cet accord qu’il considère comme une façon d’encourager les pillages de ressources de la RDC. Dans la foulée, Kinshasa attend des autorités de l’UE une clarification de « ce comportement ambigu ».

 

Lundi, Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux, et Vincent Biruta, ministre rwandais des Affaires étrangères, ont signé ce protocole d’accord qui vise à renforcer le rôle du Rwanda dans la promotion du développement durable et des chaînes de valeurs résilientes en Afrique.

 

Mais, la signature de cet accord intervient dans un contexte de brouille entre Kinshasa et Kigali. La RDC accuse le Rwanda de l’agresser à travers le M23. Si les autorités rwandaises l’ont toujours nié, les experts des Nations-Unies l’attestent et font état de la présence des troupes rwandaises dans l’est de la RDC, théâtre d’affrontements entre l’armée et les rebelles du M23.

Lire aussi :  Est de la RDC : le président Tshisekedi dénonce le soutien des pays voisins aux groupes rebelles

 

Dans une missive, le mouvement citoyen Lucha a dénoncé une hypocrisie et révoltante de l’UE. « Le fait que l’UE continue de financer le Rwanda et poursuit son partenariat militaire avec l’armée est une complicité à la guerre d’agression que mène Paul Kagame contre notre pays depuis trois décennies », a dénoncé cette structure.

 

Cette situation risque-t-elle de plonger l’Union européenne et Kinshasa, dont les relations sont parfois tendues, dans une brouille ? Pour l’instant, le gouvernement congolais veut empêcher cet accord entre l’UE et le Rwanda.

 

Trésor Mutombo

 

Les plus lus

Football/CAF-C1 : Al Ahly-Espérance de Tunis à guichets fermés

La Finale retour de la ligue africaine des champions de la Caf entre Al Ahly d'Égypte et l'Espérance Sportive de Tunis, prévue au Caire,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

L’Égypte atteint l’autosuffisance en riz

La production égyptienne de riz a atteint 4,8 millions de tonnes par an, soit 79% de l’autosuffisance au cours de la période 2019-2020. C’est...

Sur le même thème

Afrique du Sud : dernier meeting de l’ANC dans un contexte incertain

L'ANC, au pouvoir en Afrique du Sud depuis trente ans mais fragilisé en amont des législatives mercredi, a tenté de rallier samedi les indécis,...

RDC : appel à la libération d’une militante pro-démocratie et de ses collègues

En RDC, des militants pro-démocratie et des opposants exigent la libération de l’activiste Gloria Sengha Panda, coordonnatrice du mouvement Vigilance Citoyenne (Vici) et de...

Burkina Faso : début d’assises nationales pour décider de la suite de la transition

Ce samedi 25 mai, des assises nationales de deux jours ont débuté au Burkina Faso, pays dirigé par un régime militaire depuis 2022, pour...

Les problèmes de migration et d’infrastructures alimentent la désinformation des sondages en Afrique du Sud

Les propagandistes et les escrocs exploitent la xénophobie et la colère suscitée par les infrastructures défaillantes pour déclencher une vague de désinformation à l'approche...

Tchad : Allamaye Halina, Premier ministre désigné

Au Tchad, l’ambassadeur Allamaye Halina a été nommé Premier ministre jeudi 23 mai, quelques heures après la cérémonie d’investiture du président Mahamat Idriss Déby.   Cette...