RDC/Affaire Chérubin Okende : la famille de l’opposant pas satisfaite des conclusions de l’enquête

Alors que l’enquête a conclu à un suicide, la famille de Chérubin Okende, ancien ministre congolais des Transports et proche de l’opposant Moïse Katumbi, n’est pas satisfaite.

 

Dans une missive adressée au procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, la famille Cherubin Okende demande « l’autorisation de lever des copies des pièces du dossier ». Elle affirme que « c’est pour la permettre à faire valoir ses prétentions tant en interne qu’en internationale ».

 

Chérubin Okende est décédé le 13 juillet dernier. Sept mois après sa mort, Firmin Mvonde, procureur général près la Cour de cassation, a déclaré que suite aux expertises balistiques, en télécommunications, à l’autopsie et aux analyses toxicologiques, Chérubin Okende se serait suicidé. Cette annonce a été appuyée par la découverte d’un carnet mystérieux appartenant à Chérubin Okende, indiquant qu’il se sentait « au bout du rouleau ».

Lire aussi :  RDC/Football : Cédric Bakambu porte l’Olympiakos

 

Mais, les proches de M. Okende dénoncent un « déni de justice ». « Tu roules au sol pour salir tes habits avec du sable. Tu te remets au volant toute la nuit, repéré par plusieurs caméras de surveillance. Tu gares finalement ta voiture, tu tires sur toi et tu remets la ceinture de sécurité, tu déposes l’arme à côté », a aussitôt réagi Me Laurent Onyemba, avocat de la famille de Chérubin Okende.

 

L’opposant Claudel Lubaya parle « d’un crime de sang ». Pour lui, c’est un crime d’Etat. « Un affront au bon sens le plus élémentaire, une insulte à la mémoire du défunt et une tache de boue qui couvriront à jamais de honte le pouvoir qui, jusqu’au bout aura tenté sans y parvenir de maquiller cet assassinat », a-t-il déclaré.

Lire aussi :  Football/Elim-CAN Côte d’Ivoire : le Gabon piégé, la RDC attendue, l’Algérie tient son billet

 

Devant la presse, Firmin Mvonde a pourtant affirmé que « le corps de M. Okende n’avait pas été criblé des balles ». « L’armée, appartenant à son garde du corps, est resté dans le véhicule. Il n’a été tiré qu’une seule balle, contrairement à ce que nous avons lu que son corps a été trouvé criblé de balles », a-t-il détaillé. D’après le procureur, l’autopsie n’a relevé aucun traumatisme à part l’auto-infliction de la balle au niveau de la tempe, sortie de l’autre côté de la tête ».

 

Mais, ces conclusions font grand bruit à Kinshasa et alimentent les débats sur les réseaux sociaux.

 

Ben Tshokuta et Ephraïm Kimuana

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Au Burundi, Guillaume Bunyoni attend le verdict après son procès en appel

Après son procès en appel, Guillaume Bunyoni, ex-Premier ministre sous le coup d’une condamnation à la prison à perpétuité, attend le verdict dans un...

Tunisie : le tribunal condamne deux journalistes à un an de prison

En Tunisie, deux journalistes ont écopé une peine d’un an de prison pour publication des fausses informations portant atteinte à la sécurité publique mercredi...

Massacre de 2009 en Guinée : prison à vie requise contre Dadis Camara

La prison à vie. Telle est la peine requise par le procureur contre le capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de l’Eta, et six...

Demandeurs d’asile au Rwanda : une organisation des droits humains dépose un recours contre la politique...

L'association de défense des droits humains Asylum Aid a, mardi 21 mai, annoncé avoir déposé une plainte contre la politique britannique visant à envoyer...

Nigeria : un juge refuse la libération sous caution pour la deuxième fois à Nnamdi Kanu

Un juge nigérian a refusé, lundi 20 mai, pour la deuxième fois en deux mois, la libération sous caution à Nnamdi Kanu, leader séparatiste...