RDC/Assemblée nationale : «…le retrait de la candidature de Serge Bahati est une décision pleine de sagesse» (Sam Bakasende)

Après le retrait de la candidature de Serge Bahati Lukwebo, fils de l’ancien président du Sénat en RDC, Sam Bakasende, cadre de l’AFDC-A et coordonnateur de la Dynamique Bahati Lukwebo, salue « une décision pleine de sagesse ».

 

La question a, pourtant, suscité un tollé. Au sein de l’Union sacrée, coalition au pouvoir, elle divise. Pour M. Bakasende, il s’agit d’une décision consensuelle et réfléchie. Même s’il nuance, en affirmant que « le fils de l’ancien président du Sénat n’a pas démérité ».

 

« Il est un des hauts cadres parce qu’il est secrétaire général chargé de la jeunesse et le mieux élu dans sa circonscription électorale de Kabare. C’est le choix de tous les bahatistes engagés qui se retrouvent en lui », a-t-il déclaré.

 

Pour Sam Bakasende, il est important de protéger les intérêts du regroupement et de consulter la base pour assurer la confiance du peuple. « C’est ce que (Modeste Bahati) a fait. Voilà que notre camarade de Haut-Lomami a été choisi. Il n’est pas aussi le moindre avec toutes ses casquettes, chef des travaux, administrateur à la banque centrale, et ancien fédéral dans la province », a ajouté ce proche de Modeste Bahati.

Lire aussi :  RDC/Rutshuru : l’armée repousse le M23 et reprend le contrôle de Kibumba

 

Au lendemain de la publication du ticket de l’Union sacrée, de vives critiques ont émergé concernant le choix des candidats. Certains dénonçaient un népotisme flagrant au sein de cette plateforme présidentielle, accusant le présidium d’imposer leurs proches à des postes clés.

 

Steve Mbikayi, député national, a dénoncé des pratiques qu’il qualifie d’égoïstes. Il pointe du doigt la place accordée aux membres du présidium et à leurs proches dans la composition du ticket. Mais Sam Bakasende prend la défense de Modeste Bahati. Il indique « qu’il n’y a pas de népotisme dans le choix des animateurs, dès lors que cela dépend de la force politique au sein de l’Union sacrée ».

Lire aussi :  RDC/Rutshuru : la marche contre la passivité de l’armée face au M23 annulée

 

« Steve Mbikayi était mandataire à l’Onatra. Il a engagé son fils de 14 ans en tant que directeur. La DGI engage les agents et 95% sont des fils des directeurs et chaque père fondateur de l’UDPS a dû envoyer son fils. Là, ce n’est pas du népotisme ? C’est seulement quand Bahati dit que je fais élire mon fils au bureau de l’Assemblée nationale que ça devient du népotisme ? », s’interroge-t-il.

 

Ben Tshokuta

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

…la marmite des esclaves…(Carnet de Christian Gombo)

…pour mieux voir Moanda, cette ville-fleuve, ville-océan, oui Moanda, ville-poisson, ville-crabe, ville-crevette, ô Moanda ville-pétrole, ville-plage, ville-sable, sable mouvant, sable riant, sable coulant, sable...

Sur le même thème

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...

Kenya : un mort dans une manifestation contre les nouvelles taxes

Jeudi 20 juin, un manifestant a été tué lors d’une manifestation contre le projet de budget du gouvernement prévoyant d’instaurer de nouvelles taxes, selon...

Burkina Faso : «…On ne recule pas, on n’abandonne pas» (Ibrahim Traoré)

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, se montre rassurant deux après que l’armée a démenti toute « mutinerie » dans des...

Burkina Faso : conseil des ministres à Ouagadougou en présence du capitaine Traoré

Ce jeudi 20 juin, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, a présidé un conseil des ministres à Ouagadougou, selon la présidence, deux...

Sénégal-France : Bassirou Diomaye et Emmanuel Macron, un déjeuner pour faire connaissance

En séjour à Paris où il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales ce jeudi 20 juin, le président Bassirou Diomaye...