RDC/Assemblée nationale : Vital Kamerhe, le choix de l’Union sacrée pour le perchoir

Vainqueur de primaires face à Modeste Bahati et à Christophe Mboso, Vital Kamerhe est le candidat de l’Union sacrée pour le perchoir de l’Assemblée nationale.

Mardi 23 avril. Palais du peuple. Ce soir, la pluie s’est abattue sur Kinshasa, la capitale. Dans la salle, les députés de la coalition au pouvoir doivent choisir leur candidat et départager ces trois poids lourds de l’Union sacrée. Un évènement a un ton solennel. Il est 20 heures lorsque le vote débute. Sous les regards de tous les membres du présidium.

Suspens pendant le dépouillement. Un candidat s’envole en tête : Vital Kamerhe. Sans doute, il a su convaincre ses pairs de sa capacité à diriger l’Assemblée nationale avec « compétence et intégrité ».

Ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, Kamerhe est une figure politique expérimentée et respectée en RDC.

Dans son allocution de campagne électorale, le président de l’Union nationale congolaise (UNC) a promis sa loyauté au chef de l’Etat afin de mettre en œuvre son programme de réformes et de développement pour le pays.

« Je vais faire de l’Assemblée nationale un vrai temple de démocratie, renforcer le contrôle parlementaire. Je veux que tous les mercredis et chaque fois qu’il le faut, un ministre vienne s’expliquer sur sa gestion. Que je gagne ou que je perde, je resterai loyal au chef de l’État », a-t-il déclaré.

Au total, 372 députés nationaux membres de la famille politique du président Félix Tshisekedi ont participé au vote. Vital Kamerhe est arrivé en tête avec un peu plus de la moitié des suffrages exprimés, suivi de Christophe Mboso et de Modeste Bahati.

Ben Tshokuta

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Bola Tinubu change l’hymne national du Nigeria

Au Nigeria, le président Bola Tinubu a signé un projet de loi rétablissant l'hymne national composé par un expatrié britannique et adopté à l'indépendance,...

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...