RDC/Culture: « RDC Na Biso », pour la promotion de la culture contemporaine

Lire aussi

« RDC Na Biso » (comprenez: notre RDC), est une plateforme culturelle congolaise qui  se donne pour mission la relance de la culture contemporaine congolaise dans sa diversité. Lancée officiellement le dimanche 21 février à Kinshasa, « RDC Na Biso » compte aussi s’investir dans la protection des droits des artistes congolais. D’après Luc Gérard, « RDC Na Biso » est un cadre d’expression pour les artistes et un agenda culturel.

« Notre histoire a besoin d’être racontée par nous. Notre théâtre connait beaucoup de difficultés. La production audiovisuelle a presque disparu. Donc, il faut la remettre en avant. Ce qu’on essaie de faire avec la plateforme « RDC Na Biso » qui va être une plateforme gratuite pour les artistes et les producteur de contenus culturels est qu’ils puissent avoir un endroit où s’exprimer », a déclaré Luc Gérard, initiateur du projet.

La RDC, une mine d’or culturelle!

Pour Balufu Bakupa-Kanyinda, président de l’Administration des Droits d’Auteurs au Congo, « la RDC est une mine d’or artistique ». Balufu constate que l’histoire du pays de Patrice Lumumba n’a pas encore été rencontrée créativement et audiovisuellement. « Les droits d’auteur sont un chantier pour être libéralisés. Parce qu’en le libéralisant, on créerait une concurrence saine. Je pense que tous les créatifs aiment la concurrence », a-t-il fait savoir.

Il révèle que l’année 2021 est une année de la culture. Elle sera marquée par le rapatriement des restes de Patrice Emery Lumumba, premier Premier Ministre congolais à l’époque de l’indépendance. Cette cérémonie sera accompagnée par la culture.

La plateforme « RDC Na Biso » a donné une impulsion à certains projets concrets, notamment celui de la réalisation du film « Destin Tracé de Carlos Lechea » et celui de la rédaction du premier livre sur la cuisine congolaise. Le livre sera écrit par Anastasie Tudieshe, journaliste à la VOA Afrique en collaboration avec le photographe, Farid Djebbari.

« La culture s’apprécie dans le musée. Ça se mange aussi et surtout. Le meilleur ambassadeur de la culture d’un pays, ça pourra être la cuisine. De toutes gastronomies africaines qu’on connait à travers le monde, il y a la cuisine Ethiopienne et Sénégalaise pour ne citer que celles-là. Il est temps que la cuisine congolaise vienne apporter sa manière de faire au concert de gastronomie africaine », s’est enthousiasmée  Anastasie Tudieshe.

« RDC Na Biso » annonce également la production prochaine d’une pièce de théâtre, d’un dessein animé et la rédaction d’un livre d’histoire et de la mode congolaise.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Mali : Choguel Maïga reprend ses fonctions

Écarté pendant trois mois pour raisons de santé, Choguel Maïga  a repris ses fonctions de Premier ministre du Mali...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img