RDC Discours à la nation: un «informateur» pour mettre fin à la coalition?

Dimanche 6 décembre, le président Félix Tshisekedi, dans son allocution à la nation très attendue par le peuple, après les consultations qui ont duré un mois environ, s’est exprimé sur les avis recueillis auprès des congolais et à leur satisfaction. Notamment en ce qui concerne “la fin de la coalition FCC-CACH”, la dissolution de l’Assemblée Nationale, la pérennisation de l’alternance politique et les réformes constitutionnelles à entreprendre. Cette annonce est abondamment commentée à Kinshasa et dans le reste du pays.

Félix Tshisekedi a notamment décidé de nommer un informateur dans les tout prochains jours. Un informateur qui va identifier une nouvelle majorité au parlement. Ce qui permettra au Chef de l’Etat de constituer son Union sacrée de la nation, avec un nouveau gouvernement et une nouvelle conception de la gouvernance. Pour plus d’un observateur, cette nomination est une façon détournée d’envisager la fin de la coalition FCC-CACH, une coalition qui n’aurait pas permis au Chef de l’Etat congolais de mettre ses différentes politiques en marche afin d’améliorer les conditions de vie des congolais.

Lire aussi :  RDC/Nord-Kivu : manque d’assistance des déplacés de Kishishe à Kirima

«Le gouvernement de coalition n’a pas permis de mettre en œuvre le programme pour lequel j’ai été élu», a insisté Félix Tshisekedi. Il envisage donc de constituer un nouveau gouvernement qui va l’accompagner jusqu’à la fin de son quinquennat afin d’accomplir ses différentes promesses de campagne.

«Le travail a commencé», a lancé Félix Tshisekedi. Son discours est un appel à l’unité du peuple congolais. Un message qu’il a redit dans les quatre langues nationales du Congo, afin d’être bien compris par le peuple. Son appel au soutien de la population s’avère important alors que des luttes fréquentes sont observées entre les membres de la coalition au pouvoir. En cas de blocage au niveau du Parlement, le Chef de l’Etat congolais n’a pas non plus exclu la possibilité de dissoudre cette institution.

Lire aussi :  Combats violents dans l'est de la RDC où est arrivé un avion d'aide

Alimasi Kambale

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Roller : le grand retour à Kinshasa

En inactivité depuis plusieurs années, le Roller a fait son retour de cendres, samedi 25 mai, à Kinshasa, capitale congolaise, grâce à l'implication du...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Burkina Faso : enlèvement du lieutenant-colonel Zoungrana poursuivi pour «tentative de déstabilisation»

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel burkinabè Emmanuel Zoungrana, poursuivi pour des faits présumés de « tentative de déstabilisation » et remis en liberté provisoire mardi, a...

Sénégal : le président Bassirou Diomaye Faye attendu au Mali et au Burkina Faso

Le président Bassirou Diomaye Faye doit se rendre au Mali au Burkina Faso pour une visite officielle ce jeudi 30 mai, selon la présidence...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

Libye : Mohamed Oun reprend ses travaux après deux mois de suspension

Suspendu temporairement, Mohamed Oun, ministre du Pétrole et du Gaz du gouvernement d'unité nationale de Tripoli, a repris ses fonctions après deux mois de...