RDC: Enseignant non croyant catholique interdit dans une école catholique

Lire aussi

« À partir de l’année scolaire 2020-2021, ne pourra enseigner à l’école primaire conventionnée catholique qu’un fidèle catholique » a annoncé le Cardinal Fridolin Ambongo dimanche 4 octobre. La décision est critiquée et diversement commentée. Elle refait surface avec la reprise des cours ce lundi 12 octobre.

Dans les écoles conventionnées Catholiques, un réajustement a été fait dans l’enseignement primaire par le Cardinal, archevêque de Kinshasa.

«Tout enseignant dans une école catholique doit être un catholique pratiquant, car la catéchèse figure dans le programme scolaire de toutes les écoles catholiques de la République démocratique du Congo».

Ce changement est dû à la diversification de foi religieuse observée à Kinshasa et en RDC. Pour le cardinal, «la décision va impacter positivement sur la foi catholique et va préserver les valeurs et l’image de marque des écoles catholiques».

Pour lui, cette loi est applicable seulement aux enseignants des écoles primaires conventionnées catholiques. Et elle entrera en vigueur dès ce 12 octobre, à la rentrée de classe.

Le Cardinal a mis en garde les curés et coordonnateurs des écoles primaires catholiques, qui n’appliqueront pas cette nouvelle disposition. Il promet de punitions sévères.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Forte croissance de l’économie sud-africaine

En Afrique du Sud, le taux de croissance a atteint 1,6% au troisième trimestre au cours des trois mois...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img