RDC/Ituri : en pleine négociation à Nairobi, des miliciens Codeco tuent des civils à Gbado

Lire aussi

Environ six personnes ont été tuées dans l’attaque d’un chantier minier par des miliciens de la Coopération pour le développement du Congo (CODECO) à Gbado, non loin de Mbidjo dans la chefferie de Bahema-Badjere, province de l’Ituri, Est de la RDC. L’information a été relayée par la société civile locale jeudi 1er décembre.

Selon la même source, certaines victimes ont été décapitées et sept personnes sont portées disparues.

« Ces miliciens ont brutalisé les populations et tabassé certains vers 15h en plein jour, nous sommes exposés et sans sécurité. Ils ont égorgé les gens comme des chèvres et sont partis avec leurs têtes, c’est inhumain », a affirmé Jules Uwechi, président de la société civile de Mbidjo.

« Quatre corps ont été enterrés l’après-midi de mercredi 30 novembre au centre de Mbidjo, et pour deux autres les jeunes sont partis rechercher leurs têtes avant de les enterrer », a-t-il poursuit.

Cette énième tuerie survient alors la délégation de ce groupe armé se trouve à Nairobi pour des pourparlers avec le gouvernement congolais.

La milice Codeco est considérée comme l’un des groupes les plus meurtriers de l’Est congolais. En plus des civils et des militaires, les miliciens Codeco s’attaquent également aux déplacés et à des humanitaires.

Reagan Kimbale

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/Nord-Kivu : enquête sur l’accrochage entre Casques bleus et manifestants à Kanyaruchinya

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu annonce l’ouverture des enquêtes sur l’accrochage entre Casques bleus et manifestants à Kanyaruchinya, groupement...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img