RDC/Ituri : Pékin condamne attaque d’une milice après la mort de ses ressortissants

Ce jeudi 4 juillet, la Chine a condamné une attaque menée par une milice, qui a tué plusieurs de ses citoyens dans l’Est de la RDC, a annoncé le ministère des Affaires étrangères chinois.

 

Elle appelle à ce que les auteurs de cet événement tragique soient traqués et punis conformément à la loi. « Nous appelons les autorités à prendre des mesures pour renforcer la sécurité et la protection des citoyens et des entreprises chinoises dans le pays. Ceux qui se trouvent déjà dans des zones à haut risque doivent être évacués dès que possible », a dit Mao Ning, le porte-parole du ministère.

Lire aussi :  RDC : une soixantaine de détenus meurent en deux mois dans la prison de Makala à Kinshasa

 

D’après lui, la situation sécuritaire à long terme dans la région du nord-est de la RDC est sombre, alors que le ministère ayant émis plusieurs avertissements de sécurité.

 

En fait, l’attaque de mercredi est la dernière en date d’une milice meurtrière dans une région où la violence est liée à une concurrence de longue date pour l’influence et les riches ressources minérales.

 

Si la Chine est en communication étroite avec les autorités de la RDC dans la recherche des personnes disparues, des sources citent des informations faisant état de la mort de quatre ressortissants chinois lors de l’attaque d’un site minier dans la province d’Ituri, riche en or.

Lire aussi :  RDC/Kinshasa : arrêt des travaux de construction sur la baie de Ngaliema

 

En Ituri, les groupes armés restent actifs. Ils sèment terreur et désolation, ils tuent, volent, violent et pillent.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Est de la RDC : plus d’un million d’enfants sous menace de malnutrition aiguë

En RDC, plus d'un million d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë suite à la montée de la violence au Nord-Kivu, théâtre de combats entre...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

Sur le même thème

Est de la RDC : plus d’un million d’enfants sous menace de malnutrition aiguë

En RDC, plus d'un million d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë suite à la montée de la violence au Nord-Kivu, théâtre de combats entre...

Nigéria : plusieurs élèves meurent dans l’effondrement d’une école dans l’Etat du Plateau

Plusieurs élèves ont péri et d’autres pris au piège dans l’effondrement partiel de leur établissement scolaire, alors qu’ils passaient les examens ce vendredi dans...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Afrique du Sud : l’accident de minibus scolaire fait une dizaine de morts

Au moins treize personnes, dont douze enfants, ont péri dans un accident de la route dans la province de Gauteng, située dans le nord...

Retrait de la Monusco au Nord-Kivu : Kinshasa ne veut pas précipiter les choses

Alors que les Casques bleus se sont retirés du Sud-Kivu, le gouvernement congolais n’entend pas précipiter le retrait de la Monusco au Nord-Kivu, en...