RDC-Kongo-central: 13 morts après une pluie diluvienne à Mbanza Ngungu 

Lire aussi

RDC: Les jeunes leaders soutiennent la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

Promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes et leur participation dans des instances  de décision, l'une des recommandations des jeunes leaders congolais qui...

RDC: «Luca a été trahi par quelqu’un qui nous est proche, proche de notre famille» (Zakia Seddiki, veuve de Luca Attanasio)

"Quelqu'un qui connaissait ses déplacements (Luca Attanasio) a parlé, l'a vendu et l'a trahi", a déclaré Zakia Seddiki, veuve...

Tchad: «Il n’y a pas une décision plus cruelle en démocratie que d’arrêter des décisions liberticides» (Alfred Ramadji)

"C'est désolant que l'autorité de régulation de médias et de l'audiovisuel estime qu'au sein des organes, qui sont sous...

Treize personnes sont mortes et quatre autres blessées après la pluie torrentielle qui s’est abattue dans la ville de Mbanza ngungu dans la nuit de mardi à ce mercredi 2 novembre. Luc Makiadi, administrateur du territoire, affirme que la pluie a causé des graves dégâts et détruit plusieurs maisons. 

L’administrateur du territoire, indique que cette situation revient à chaque saison pluvieuse. Il appelle les services habiletés à se pencher sur cette situation.

«Cette pluie, accompagnée d’un vent violent, a commencé aux environs de 23 heures le mardi jusqu’aux petites heures de ce mercredi. Deux cellules du quartier Desengomoka sont les plus secoués. Dans la cellule Misioni, six personnes sont mortes, dont un bébé de quatre mois. Dans la cellule Camp sénégalais, on parle de huit décès principalement des enfants », a déclaré Luc Makiadi, autorité locale.

Il ajoute que, trois maisons se sont écroulées et plusieurs autres sont inhabitables. Les familles sinistrées sont déjà dénombrées, mais jusqu’à présent aucune solution n’est envisagée pour les abriter.

En plus des conséquences des pluies diluviennes, la ville de Mbanza-Ngungu fait face aux problèmes d’érosions à cause des constructions anarchiques, a expliqué l’administrateur du territoire de Mbanza Ngungu, lors d’une récente interview sur la radio okapi.

Le gouverneur Atou Matubuana avait même instruit aux services d’urbanisme et habitat de ne plus autoriser les constructions sur des terrains à risque. Luc Makiadi, administrateur du territoire, affirme que les services d’urbanisme et habitat n’ont pas respecté le mot d’ordre du gouverneur.

Inès Kayakumba

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC: Les jeunes leaders soutiennent la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

Promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes et leur participation dans des instances  de décision, l'une des recommandations des jeunes leaders congolais qui...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -