RDC: Le gouvernement Ilunga tombe

Le gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba est tombé mercredi 27 janvier. «A dater de ce jour, le gouvernement Ilunkamba est réputé démissionnaire» a déclaré Christophe Mboso, président du bureau d’âge à l’Assemblée nationale. 

367 députés ont voté pour la chute du gouvernement Ilunkamba. Visé par une motion de censure, Sylvestre Ilunga Ilunkamba et son gouvernement sont tombés. Ils sont désormais réputés démissionnaires. Le Premier Ministre doit présenter sa démission dans 24 heures.

Attendu à la chambre basse du Parlement congolais, Sylvestre Ilunga ne s’est pas présenté. Les députés membres du Front Commun pour le Congo (FCC), ont boycotté cette plénière. Pour la famille de Joseph Kabila, cette démarche voile la constitution et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Ils avancent que le bureau d’âge n’a pas qualité d’aborder cette matière.

Lire aussi :  RDC/COVID-19: Six décès et 149 nouveaux cas en 24 heures

Dans une correspondance adressée mercredi au Président du Bureau d’âge, Sylvestre Ilunga estime que la motion de censure initiée par les députés contre lui « est une manoeuvre politicienne sans fondement factuel ». Il rappelle que ce bureau n’a pas compétence de diligenter cette procédure.

Une position contredite par un député se réclamant de l’Union sacrée.

« Au regard des dispositions de l’article 214 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, l’examen et le vote de la motion de censure relèvent de la compétence de la plénière et non du Bureau qui ne fait que transmettre au Gouvernement cette dernière », a indiqué le député, Guy Mafuta Kabongo.

Lire aussi :  Rétablissement de la peine de mort en RDC : «…c’est un pas en arrière» (Fridolin Ambongo)

« La Cour précise également que l’Assemblée nationale ne perd aucune de ses prérogatives constitutionnelles du fait de la déchéance des membres de son Bureau », a-t-il ajouté.

Malgré l’absence du chef du gouvernement, certains ministres étaient présents à la plénière.

Giscard Havril

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Vers une baisse à 35% de la masse salariale au Kenya ?

Au Kenya, le gouvernement prévoit de réduire la masse salariale de 43% actuellement à 34% d’ici à l’année 2028.   « Il est impératif de mettre...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Togo : la Cédéao dépêche une mission à Lomé

Une délégation de la Communauté économique des Etats ouest-africains (Cédéao) séjourne à Lomé, capitale du Togo, où la tension monte depuis l'adoption d'une nouvelle...

Au Nigeria, le gouvernement appelé à mettre un terme à l’accord avec Shell sur les droits...

Lundi 15 avril, Amnesty International et d'autres groupes de défense des droits ont appelé le gouvernement nigérian à mettre fin à un accord, visant...

RDC : Judith Suminwa Tuluka en consultations avant la formation du gouvernement

En RDC, Judith Suminwa Tuluka, Première ministre désignée, poursuit les consultations avec les groupements politiques de l’Union sacrée, coalition au pouvoir, alors que son...