RDC : le gouvernement lance les appels d’offres des blocs pétroliers

Lire aussi

Le gouvernement congolais a levé l’option du lancement d’appels d’offres pour cette première phase, sur trente blocs dont vingt-sept pétroliers et trois gaziers. C’est ce qu’a annoncé Didier Budimbu, ministre congolais des Hydrocarbures, lundi 18 juillet.

D’après lui, le lancement de ces appels d’offres est fixé au 28 juillet prochain. « Les 27 blocs pétroliers sont répartis sur quatre sites à savoir : 3 blocs au bassin côtier, 9 blocs à la cuvette centrale, 11 blocs au Graben Tanganyika et 4 dans le Graben Albertine. Pour ce qui est des blocs gaziers, tous les trois (3) se situent sur le lac Kivu (il s’agit des blocs Makelele, Idjwi et Lwandjofu) », a précisé M. Budimbu. 

Il affirme que ceci va se faire dans le respect des normes environnementales et les blocs pétroliers et gaziers choisis pour la première phase ne vont pas impacter les aires protégées. 

Pour Kinshasa, ces appels d’offres vont maximiser l’opportunité pour le pays dans le cadre de ce processus.  

Cette annonce a été faite dans une période où le monde traverse une crise pétrolière suite aux sanctions occidentales infligées à la Russie, grand producteur du pétrole et du gaz, à cause de ses opérations militaires en Ukraine.  

La RDC résiste encore à cette crise, mais le prix du carburant ne cesse de monter à la pompe.  

Joe Kashama 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Kampala refuse de renouveler le mandat du Haut-commissariat des droits de l’Homme de l’Onu

Ce mercredi 8 février, l’Ouganda a annoncé le non-renouvellement du mandat du Haut-Commissariat des droits de l'Homme des Nations...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img