RDC : le port de longues chaussettes de foot (bas), une nécessité pendant la saison sèche ?

Lire aussi

Il ne pleut plus à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. La chaleur a laissé la place à la fraîcheur. La poussière s’accumule sur certaines artères. Vive la saison sèche. Il fait frais à longueur des journées, quand bien même que le soleil apparaît. Comment les Kinois se protègent ? Certaines personnes se confient à Sahutafrica.   

« Je suis allergique au froid. Pour ne pas tomber malade, je mets toujours des pulls-over ainsi que le bas pour ne pas attraper le froid. Cette tenue m’est nécessaire jusqu’à la fin de saison », confie Léoncia Mbala de teint noir et de petite taille. Habillée en jogging blanc ainsi que d’une cagoule de la même couleur. Elle se tient devant un brasier en train de préparer le dîner.   

Dans certains coins de la ville de Kinshasa, certaines filles ont cultivé l’habitude de mettre des bas comme une sorte d’habit servant à couvrir les jambes en entièreté pour les protéger du froid. Pour certaines filles, cette tenue sert d’un simple prestige et pour d’autres, elles les épargnent d’attraper le froid.  

Visage tout enflé, Célestine vient de finir sa sieste. Non satisfaite de son sommeil, elle se tient assise devant l’entrée de sa maison. « Le froid me rend malade. J’ai très froid et je n’ai pas pu dormir comme il faut. Je me suis levée juste pour prendre un cachet puis dormir à nouveau ». Victime de rhumatisme, Célestine a porté deux bats à la fois pour protéger ses jambes du froid.  

« Pendant la saison sèche , ma santé ne cesse de me déranger. J’ai fait un effort de toujours me coucher avec plusieurs bas en plus des chaussettes pour protéger mes jambes à problème », souffle-t-elle.  

Le bas noir et la petite culotte sont les préférées de Prisca la vingtaine. « C’est très beau à voir. La combinaison d’une munie culotte accompagnée d’un bas noir ainsi que d’une cagoule convient très bien pour ce climat. En dehors  de se protéger du froid, c’est une tenue qui fait craquer », indique Prisca Ngina de grande taille, toute souriante. Elle revient de l’université accompagnée de ses camarades.   

Fina Ngina, de petite taille à la vingtaine révolue, trouve du plaisir à impressionner avec le bas de sa couleur de peau « Ce type de bas sème une certaine confusion. Les gens regardent et se demandent s’il s’agit bien de la peau humaine ou bien c’est autre chose. Cet habit nous est utile seulement pendant la saison sèche donc il faut en profiter parce que cette saison est très courte », dit-elle.   

La RDC a un climat de type équatorial au centre, ce qui donne de la chaleur et de l’humidité, et de type tropical au sud et au nord. Il existe donc deux saisons : la saison sèche avec des pluies rares et peu importantes, qui dure au nord de l’équateur de décembre à mai, et au sud de l’équateur de mai à septembre. Durant cette période, à Kinshasa, notamment, des changements dans le vécu quotidien sont observés.   

Mervedie Mikanu 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : comment Félix Tshisekedi tente de combler le vide laissé par l’éviction de François Beya ?

Félix Tshisekedi, président congolais, consulte au sein de son administration et auprès de ses partenaires étrangers pour restructurer son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img