RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite de la RDC, a été placé en détention.

 

Depuis, M. Mondo se retrouve dans le dur et a été suspendu, jusqu’à nouvel ordre par le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD).

 

« Compte tenu de la gravité des suspicions qui pèsent sur le camarade Moussa Mondo, le PPRD étant un parti qui prône les valeurs républicaine et démocratique, le respect des droits de l’homme et de la femme a décidé de l’exclusion temporaire de trois mois du Camarade Moussa Mondo », a écrit Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD.

Lire aussi :  RDC : que pense la population de la proposition de loi sur la dot à Beni ?

 

Membre d’une branche de la confession religieuse musulmane en RDC, le patron de la chaîne de télévision Salama TV est aussi suspendu par le Conseil supérieur chiite (CSC). La branche de la confession de l’église musulmane indique dans un communiqué que secrétaire national en charge des relations avec les institutions de cette structure est « soupçonné des violences conjugales ».

 

« Nous éprouvons ouvertement des violences et décidons l’exclusion de l’Imam Moussa Sadr du Conseil Chiite de la RDC. L’interdiction est faite à ce dernier d’arborer les insignes religieux, d’user du qualificatif d’Imam et l’interdiction de participer aux cérémonies cultuelles et culturelles organisées par le Conseil », a indiqué le communiqué signé par Mawlana Issa Mbaki Nkusu, président du Conseil.

Lire aussi :  RDC/Football : quelles leçons tirées de la débâcle de Léopards ?

 

Khadidja Alissa, épouse de Moussa Mondo, a été victime des coups et blessures avant sa mort, selon les sources judiciaires. Admise dans une structure sanitaire en début de week-end, l’infortunée de nationalité malgache n’a pas résisté. Elle a finalement succombé.

 

Une situation qui a causé l’arrestation de l’ancien Vice-ministre du gouvernement Ilunga Ilunkamba, reconnu comme premier suspect. Le procès de ce cadre de l’ancien parti présidentiel devrait commencer dans les prochains jours.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Niger : le retrait des troupes américaines s’achèvera en septembre prochain

Les États-Unis devront achever le processus de retrait des troupes américaines, qui a déjà commencé au Niger, d'ici au 15 septembre prochain, ont annoncé...

Massacre de 2009 en Guinée : les victimes réclament la reconnaissance de crimes contre l’humanité

Les avocats des victimes au procès historique d'un massacre commis en 2009 en Guinée ont demandé lundi que les faits retenus contre les onze...

RDC/Linafoot : Mazembe et Lupopo dos à dos, Vita Club crispé

Le TP Mazembe et le FC Saint-Eloi Lupopo ont fait jeu égal (1-1), alors que Vita Club a été accroché par l'AS Dauphin Noir...

En Tunisie, le célèbre journaliste Mohamed Boughalleb condamné à six mois de prison 

Mohamed Boughalleb, éminent journaliste tunisien et critique du président Kaïs Saïed, a été condamné à six mois de prison pour insulte à un agent...

Au Nigeria, les élèves kidnappés au début du mois de retour dans leurs familles

Au Nigeria, les 137 élèves kidnappés au début du mois de mars par des hommes armés et sauvés par l'armée, ont regagné leurs foyers...