RDC/Musique : un monument pour l’immortel Papa Wemba

En RDC, le président Tshisekedi a inauguré le monument de Papa Wemba, artiste congolais décédé sur scène en Côte d’Ivoire en 2016, dans le célèbre quartier Matonge, en plein cœur de Kinshasa. Ce qui réjouit les mélomanes, mais surtout, les fans de Viva la Musica, orchestre de Papa Wemba.

Ami d’enfance de l’artiste, Mate Bitemo alias « Firenze » rugit de fierté de voir ce monument. « Papa Wemba est un baobab. Il mérite beaucoup de respects et honneurs. Car, il s’était battu pour instaurer l’idéologie que lui considérait comme étant toute une religion à suivre la SAPE. Avec son slogan devenu courant jusqu’à ce jour : comment était-il ? Bien sapé, bien rasé et bien parfumé », raconte-t-il, la gorge serrée. Puis, verse quelques gouttes de larmes.

Pour lui, « Vieux Bokoul » est un « grand maître d’école ». « Déjà, ses œuvres parlent en sa faveur », souffle Firenze.

Geste louable

Papa Wemba a vécu sa jeunesse dans le quartier Matonge, réputé pour l’ambiance du couloir « Madiakoko », où des nuits sont longues avec une musique qui joue à fond au dernier décibel. Devant quelques membres des gouvernements, mécènes de la musique congolais, artistes, notables de Kinshasa et des Matonge, le président Tshisekedi a, mercredi 8 novembre, le monument du patron de l’orchestre Viva La Musica.

Lire aussi :  RDC: La grève continue à l’Université de Kinshasa

Doré, le monument est présenté avec la tenue portée par l’artiste lors de son concert fatidique sur la scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo à Abidjan. Son dernier concert. Accomplissant son vœu de mourir sur scène.

Blaise Bula, artiste musicien congolais, salue « un geste louable ». « On voit qu’il y a une considération de l’artiste congolais par le gouvernement. Papa wemba fut l’un des grands, un monument. Aujourd’hui, il est gardé dans notre mémoire en souvenir de tout ce qu’il a fait comme prouesses musicales et artistiques. Il était un grand ambassadeur de la Rumba congolaise, inscrite au patrimoine culturel et matériel de l’Unesco. Vraiment merci au gouvernement », s’est-il extasié.

L’ancien du groupe Wenge 4X4 affirme que le président Tshisekedi a la vision de soutenir la culture. « Aujourd’hui, cela se concrétise non seulement par ce monument qu’on a érigé, mais aussi par sa volonté de redynamiser ce secteur. Le chef de l’État avait donné des recommandations pour d’abord qu’on redynamise en gros le système culturel et, surtout, en matière de droit d’auteur. Dans ses qualités d’ambassadeur de la culture, papa Wemba fût non seulement un grand musicien, un grand chanteur, mais aussi a été acteur de films. Il fut un grand sapeur. C’est un modèle que la jeunesse pourrait suivre », croit Blaise Bula.

Lire aussi :  RDC/9e édition du forum Makutano : la première plateforme d'affaires se réunit à Abidjan

Pour Clément Mata, amoureux de la Rumba et fan de Papa Wemba, Papa Wemba est « un monument historique pour culture congolaise ». « Il est celui qui a donné de la valeur à la Sape », dit-il.

De son vrai nom Jules Shungu Wembadio, Papa Wemba, mort à 66 ans, est dans le panthéon de grands noms de la musique congolaise. En RDC, il avait réussi à s’imposer comme l’une des figures de proue de la rumba avec ses disques à succès, mais aussi des œuvres qui traversent des générations.

Voldi Nkengi

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Est de la RDC : plus d’un million d’enfants sous menace de malnutrition aiguë

En RDC, plus d'un million d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë suite à la montée de la violence au Nord-Kivu, théâtre de combats entre...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, l’épopée des chemises bariolées de Mandela

La légende des chemises colorées de Nelson Mandela, qui avait passé trop d'années en prison pour supporter les costumes et cherchait un vestiaire plus...

RDC : Koffi Olomide au cœur de la controverse après ses propos sur la situation sécuritaire

Convoqué par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), Koffi Olomide, célèbre artiste musicien congolais, se retrouve dans la controverse après...

Les délires d’une Constance continue (Carnet de Christian Gombo)

Les délires d’une Constance continuent ! Le constat au pays, c’est la constance qui est une forme de contenance continue tant qu’on continuera dans...

RDC/Littérature : Festival Buku, clap de fin avec la remise du prix Patrice Lumumba à Stanis Bujakera

La 2ᵉ édition du Festival Buku s’est clôturée avec la remise du Prix littéraire Patrice Emery Lumumba au journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du...

30 joints encore…(Carnet de Christian Gombo)

Pour manger et boire la fumée de mes joints que je fais expirer à coup de souffle, parce que c’est plus facile de manger...