RDC/Nord-Kivu :  le gouvernement provincial incapable de prendre en charge des déplacés à Rutsuhru

Lire aussi

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu est préoccupé par des mauvaises conditions de vie que traversent les déplacés dans le territoire de Rutshuru, récemment expulsés de l’Ouganda. C’est ce qu’a dit le lieutenant-général Constant Ndima Kongba, gouverneur militaire du Nord-Kivu, le week-end à la presse locale.

L’autorité urbaine appelle à l’implication du gouvernement central et des organisations humanitaires face à cette situation.

« Nous comptons 9.778 déplacés et cela dépasse les capacités de la province. A Kinshasa, je suis allé à la rencontre avec le ministre des actions humanitaires et nous avons évoqué cette problématique. L’Unicef et d’autres ONG se sont penchées d’abord sur les abris pour soulager ces déplacés en attendant qu’on trouve une solution durable », a dit le général Constant Ndima.

Depuis début septembre, le territoire de Rutshuru connaît un afflux des déplacés ayant fui les attaques des terroristes du M23. Ces vulnérables viennent de l’Ouganda où ils avaient trouvé refuge. Ils ont été expulsés par les autorités ougandaises après leur refus de rejoindre le camp des réfugiés, situé sur le territoire ougandais.

Reagan Kimbale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/ESU : des étudiants en terminale se plaignent de la grève des professeurs

« Nous venons fraîchement de finir le stage et nous sommes rentrés à l’Ifasic pour finir les deux cours qui...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img