RDC : plus de 2.000 personnes infectées au VIH/Sida au Nord-Kivu

Lire aussi

Près de 2.315 nouveaux cas d’infection au VIH/Sida ont été recensés dans le premier semestre de cette année en province du Nord-Kivu, Est de la RDC. L’annonce a été faite par Obain Mungili, secrétaire provincial du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le SIDA (PNMLS), mercredi 14 septembre.

C’était à l’issue d’un échange avec le lieutenant-général Constant Ndima Kongba, gouverneur militaire du Nord-Kivu. Mungili indique avoir sorti le premier point alarmant, qui est celui de l’infection.

« C’est énorme. Et pourtant quand il y a un seul cas d’Ebola, de Covid-19, c’est tout le pays qui est au courant, c’est le monde entier qui est au courant. Mais quand il y a des nouvelles infections du VIH, ça passe inaperçu. Il y a eu aussi des cas de décès. Nous avons enregistré 138 décès des personnes vivant avec VIH/Sida », a-t-il déclaré. Pour Obain Munguli, la cause de cette flambée des cas positifs du VIH/Sida s’explique par l’oubli au profit de la maladie à Virus Ebola et du Covid-19.

« Quand il y a eu Ebola et Covid-19, les gens se sont dits, le Sida n’est plus là. Tout le monde est concentré sur Ebola et Covid-19 oubliant que le VIH/Sida continuait son chemin et que les nouvelles contaminations se poursuivaient », a-t-il déploré.

En 2019, le VIH/Sida a occasionné la mort de 144.000 personnes et a rendu plus de 400.000 enfants orphelins, d’après le rapport du ministère congolais de la santé.

Reagan Kimbale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img