RDC : quand le remaniement suscite des réactions

A moins d’un an de la présidentielle, le président Tshisekedi a remanié son gouvernement dans la nuit du jeudi à vendredi 24 mars. Ce qui suscite beaucoup de réactions.

Si Sama Lukonde, Premier ministre, est maintenu, son équipe a été redessinée. La nomination de Jean-Pierre Bemba à la tête du ministère de la Défense et de Vital Kamerhe à celui de l’Économie enflamme les réseaux sociaux. Pour Olivier-Zenin Pika, Kamerhe ne devait plus revenir sur la scène politique après son emprisonnement.

« Ils reviennent dans le gouvernement pour gonfler leurs poches. Vital Kamerhe a été inculpé pour détournement des fonds alloués pour la construction des maisons préfabriquées et c’est lui qu’on place à l’économie! C’est vraiment triste », a commente-il.

Gedeon Bahungu pense que Bemba et Kamerhe ne sont plus digne de confiance.  « Si c’était dans d’autres pays, on pouvait pas refaire confiance à ces deux là, et encore moins les placer dans de poste stratégique du pays », dit Gédéon.

Lire aussi :  RDC : Didier Budimbu, ministre des Hydrocarbures, détenu à l’ANR

D’après lui, le pays a besoin du changement de la classe politique.
« On ne peut pas espérer à l’avenir du pays tout en négligeant la jeunesse » dit-il.

Frank Mukasi estime que Jean-Pierre Bemba n’est pas un ancien rebelle comme le disent les autres. Mais il est plutôt un militant de droit de l’humanisme. En cette qualité, il pourra éradiquer le phénomène M23 à l’Est de la Rdc.

Pour Vane-Valere Kumetre, Félix Tshisekedi ne veut pas couler seul, mais veut partager son échec avec plusieurs.

« À la fin d’un mandat échoué, moi je trouve qu’ils devaient refuser cette nomination parce que Fatshi veut partager son échec avec plusieurs. Mais hélas ! Comme tout le monde pense à son intérêt plus que son pays, on accepte facilement » croit-il.

Lire aussi :  Football/Elim-CHAN 2023 : la RDC et le Ghana victorieux, le Cameroun piégé 

Félix Tshisekedi, au pouvoir depuis janvier 2019, a annoncé depuis des mois qu’il serait candidat à sa réélection qui est prévue en décembre prochain.

Depuis trois mois, un remaniement ministériel était présenté comme imminent après la démission, fin décembre, de trois ministres membres du parti de l’homme d’affaires Moïse Katumbi, candidat à la prochaine présidentielle, qui avaient quitté le gouvernement en solidarité avec leur mouvement politique en rupture avec la coalition au pouvoir.

Mervedie Mikanu

Les plus lus

Niger : les autorités annoncent la baisse du prix de l’essence

Au Niger, le prix de l'essence et du gasoil devront subir une baisse à partir du 23 juillet prochain.   Selon le gouvernement, les prix des...

En RCA, l’ONU appelle les autorités à garantir le respect des droits humains dans les prisons

Jeudi 18 juillet, l'Organisation des Nations unies a appelé les autorités à mettre en place des mesures urgentes pour garantir le respect des droits...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang quitte l’OM

Arrivé l'été dernier en provenance de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang, attaquant gabonais, a annoncé son départ de l'Olympique de Marseille (OM).   Un an après son retour...

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Sur le même thème

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...

Tension Kinshasa-Kigali : une rencontre Tshisekedi-Kagame est-elle toujours possible ?

En annonçant une prolongation de quinze jours de la trêve humanitaire au Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, Washington entend faire avancer les pourparlers...

Nigeria : nouvel accord salarial trouvé entre les syndicats et le gouvernement

Au Nigeria, le gouvernement et les principaux syndicats s’accordent sur un nouveau salaire minimum de 70.000 nairas, équivalent à 44 Usd par mois, jeudi...

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame réélu avec 99,18% des voix

Avec 99,18% des suffrages, le président Paul Kagame a été réélu pour un quatrième mandat, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale...