RDC: Que s’est-il passé avec le vol de l’équipe d’avance qui devrait se rendre à Goma ?

Lire aussi

Lundi 21 septembre, un avion militaire mis à la disposition de la présidence de la République congolaise devait transporter à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, l’équipe d’avance et toute la logistique du Chef de l’état, Félix-Antoine Tshisekedi.

40 minutes après son décollage de l’aéroport international de N’djili à Kinshasa, l’avion a dû faire demi-tour. Dans le jargon aéronautique l’on parle d’un « QRF ». “Quick Return Flight” signifie qu’un avion doit faire un retour au sol dû à un incident technique.

Quel incident technique a connu l’avion B727, immatriculé 9T-TCR?

Selon des sources à Goma, l’appareil a connu “un problème sur un de ses trois moteurs. Situation normale pour les professionnels de l’aviation. Car même au décollage, pendant la phase de roulement accélération, les pilotes savent qu’ils peuvent perdre un moteur. Ils sont entraînés pour cela” précise-t-on.

Il revient au pilote de continuer son vol dans ces conditions, ou de faire demi-tour. Continuer le trajet dans ces conditions peut augmenter la consommation de kérosène, explique un expert. Pour le vol du lundi 21 septembre, le pilote a décidé de faire demi-tour.

Mais, l’incident rappelle le crash d’un Antonov affrété par la Présidence en octobre 2019.

L’avion, transportant l’équipe de logistique du président Tshisekedi, a quitté Goma pour Kinshasa lorsqu’il a «crashé» au niveau de la province du Sankuru, où des débris ont été retrouvé. L’incident du lundi 21 septembre survient presqu’un an après le crash de cet Antonov. Alors que les enquêtes sur ce premier crash n’ont pas beaucoup avancé.

«On ne connaitra jamais les causes réelles du crash. Nous ne savons pas si les boîtes noires ont été envoyées pour décryptage. On ne sait pas non plus si les boîtes noires dudit Antonov fonctionnaient. Il y a beaucoup trop de zones d’ombres dans cette affaire. En plus, personne dans l’équipe de logistique de la présidence ne savait que cet avion était là pour la logistique du Président, à part, certainement, l’ancien Assistant logistique», confie-t-on.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Football : dos au mur, le Cameroun évite le pire

A l’issue d’une rencontre de folie ce lundi 28 novembre, les Lions Indomptables du Cameroun ont arraché un nul...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img