RDC : retour de la relique de Lumumba, des satisfactions et des questionnements

Lire aussi

Si la majorité des Congolais saluent le combat du 1er Premier ministre congolais Patrice Lumumba, d’autres ne s’empêchent pas de se poser certaines questions. Comment est-il mort, pourquoi la Belgique ne s’explique pas sur le sort de ses compagnons. De questions suscitant parfois des polémiques et déchaînant les passions au moment où la seule relique du héros congolais s’apprête à rejoindre sa dernière demeure. 

« Je suis content du retour de la dent Patrice Lumumba, on a enfin fait notre deuil. On attendait ça depuis longtemps. Ce sont des moments historiques qu’on est en train de vivre. À chaque fois qu’on évoque Lumumba, je pense au peuple libre qu’est devenu le Congo notre pays. Et ça, on le doit entièrement à cet homme », dit Pathy, jeune mécanicien congolais.  « Il est mort pour une cause noble, pour la patrie, les politiciens d’aujourd’hui devraient s’inspirer de lui dans leur façon de faire les choses », conclut-il. 

De son côté, Toms, un enseignant à la retraite, pense que le peuple congolais manquait des éléments pour son histoire. « Alors même si on peut se poser certaines questions sur les dépenses qui ont été faites pour organiser ce retour. Il ne faudrait pas faire perdre à l’événement son sens profond, il reste d’une portée nationale. On est obligé de minimiser ça quand même », souligne-t-il. 

Pour Jean-Pierre, les Belges doivent au moins s’expliquer sur les conditions de la mort tragique de Lumumba. « C’est vrai que la famille, le peuple congolais dans son ensemble a ainsi fait son deuil. Mais le pardon ne signifie pas l’oubli. Lumumba a été tué, et d’ailleurs, il n’était pas seul. Personne n’ose dire ce que sont devenus les compagnons de Lumumba. Leurs familles ne savent pas sur quoi faire leur deuil. Ce n’est pas du tout acceptable », clame-t-il. Il se définit comme un débrouillard. 

Mais Toms, estime tout de même que « les compagnons de Lumumba méritent tout autant leur place dans l’histoire, et que ça ne vaut pas la peine de les comparer à Patrice Lumumba », conclut-il. 

Mercredi 29 juin, le président congolais Félix Tshisekedi a décoré les compagnons d’infortune de Lumumba, Maurice Mpolo et Joseph Okito assassinés dans les mêmes circonstances que l’ancien Premier ministre. Ils ont été élevés à titre posthume, « grand officier » dans l’ordre national des héros. C’est la plus haute distinction civique dans le pays. 

Dinho Kazadi 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Barrage du Nil : l’Ethiopie démarre la deuxième turbine du Gerd

Ce jeudi 11 août, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a démarré une deuxième turbine, sur les treize prévues du...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img