RDC/Sud-Kivu: Peine de mort contre le soldat Logo Dedonga Claude

Lire aussi

Après trois audiences consécutives, le Tribunal militaire garnison de Bukavu a condamné à la peine de mort le soldat de première classe Logo Dedonga Claude vendredi 25 septembre.

Il a été reconnu coupable d’avoir tué 14 personnes et blessé 10 autres dans la nuit du 30 juillet 2020 à Luvungi dans la plaine de la Ruzizi, province du Sud-Kivu.

Logo Dedonga Claude était poursuivi notamment pour meurtres, tentative de meurtres, viols, et extorsion des biens.

Selon les témoins, dans la nuit du 30 juillet, Degonga a tenté de ravir le téléphone d’un habitant. Il s’est retrouvé en face de plusieurs personnes qui ont voulu l’arrêter. Pour se sauver, le militaire s’est mis à tirer et a touché plusieurs personnes.

Il est d’office radié au sein des Forces Armées de la RDC.

Le tribunal a exigé une amende de 956 mille dollars ou son équivalent en francs congolais. Maître Cubaka Cicura de la partie civile a affirmé que « les engagements de Dedonga engagent aussi l’état congolais car il est au service de l’état Congolais. Dans le parcours du militaire, n’eut été l’arme de guerre qu’il a utilisé, il y aurait résistance. En outre l’état congolais a failli à son devoir en recrutant un homme pareil sorti d’un groupe armé, ne connaissant même pas lequel. Il y a une faute de recrutement de l’Etat congolais. L’état Congolais est doublement responsable ». Maître Cubaka Cicura a insisté sur la réparation que l’état doit aux victimes et leurs familles.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Cameroun : Vincent Aboubakar, capitaine indomptable

Combatif jusqu'au bout, Vincent Aboubakar a fait honneur à son statut de capitaine contre le Brésil (1-0), offrant au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img