RDC: Tension à l’Hôpital Général de Kinshasa autour de l’installation du nouveau comité

La tension ne baisse pas à l’Hôpital général de référence de Kinshasa. Depuis le début de cette semaine, des nouvelles tensions ont éclaté autour de l’installation du nouveau comité de gestion à la tête de l’Hôpital Général de Kinshasa. Les agents de cet établissement manifestent contre Gentiny Ngobila Mbaka, gouverneur de la capitale congolaise, Kinshasa.

Les manifestants accusent Gentiny Ngobila de vouloir imposer son frère à la tête de l’Hôpital Général malgré l’installation d’un nouveau comité par le Ministère de la Santé.

Pneus brûlés, les agents de l’Hôpital appelé « Mama Yemo » à Kinshasa ont scandé des chants hostiles au gouverneur Ngobila. D’après les manifestants, les éléments de la police avaient envahi le bâtiment de l’hôpital « Mama Yemo » pour installer le frère du gouverneur de force. Pour eux, c’est un acte prédateur qu’ils ne digèrent pas.

« Le gouverneur Ngobila nous a envoyé son frère à la tête de Mama Yemo. Pourtant il est pensionné depuis longtemps. Nous l’appelions « pépé ». Il est arrivé avec des éléments de la police. Certains ont détruit des bureaux pour installer de forcer le frère du gouverneur. Nous sommes contre ça. Ça n’existe pas », a déclaré une infirmière, dans la soixantaine.

Lire aussi :  En RDC, l’assassinat de Chérubin Okende fait grand bruit

« Lorsqu’ils sont arrivés, nous avons tous paniqué. Surtout de la manière dont les éléments de la police ont pris d’assaut l’hôpital. Il y a une personne qui a perdu la vie dans mon pavillon. J’ai alerté les autorités qui étaient sur place pour venir voir la situation. Les Docteurs étaient bloqués par la police. Malheureusement, la personne a rendu l’âme », a-t fait savoir cette histoire. Décès que nous n’avons pas pu vérifier, vu la tension ambiante.

D’après les agents de l’hôpital, le Gouverneur est en bras de fer avec le gouvernement central. Ils affirment que cette affaire était traitée au niveau de la justice congolais. La justice avait tranché en faveur du comité nommé par le gouvernement central.

Lire aussi :  RDC : le gouvernement veut maîtriser l’inflation galopante 

« Mama Yemo est un hôpital national. Depuis un temps, c’est l’ancien gouverneur Kimbuta qui nommait le comité directeur. Nous sommes restés dans cette erreur. Et maintenant, que les chose se sont recadrées, il y a le gouverneur Gentiny qui a voulu suivre cette voie, en nommant son grand frère comme médecin à la tête de l’hôpital. Ce qui n’a pas été accepté par les agents », a confié un médecin. Il a révélé que le médecin directeur actuel de l’hôpital « Mama Yemo » est victime de menaces suite à cette situation.

Les agents de l’Hôpital Général de Kinshasa annoncent qu’ils seront en grève pour une durée indéterminée, jusqu’à la régularisation de cette situation.

Trésor Mutombo

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

RDC/Roller : le grand retour à Kinshasa

En inactivité depuis plusieurs années, le Roller a fait son retour de cendres, samedi 25 mai, à Kinshasa, capitale congolaise, grâce à l'implication du...

RDC/Linafoot : Maniema Union s’offre Mazembe pour la première fois, Lupopo battu à nouveau

L'AS Maniema Union de Kindu a battu pour la première fois de son histoire le TP Mazembe (2-0), alors que le FC Saint-Eloi Lupopo...

Football/CAF-C1 : Al Ahly, le roi du continent africain

Vainqueur sur le fil face à l'Espérance Sportive de Tunis en finale retour de la Ligue des champions de la Caf samedi 25 mai...

Tchad : plusieurs ministres reconduits dans le gouvernement d’Allamaye Halina

Au Tchad, plusieurs ministres ont été reconduits dans le nouveau gouvernement nommé lundi 27 mai, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale.   Ce...

Sur le même thème

Les États-Unis lancent un partenariat médical avec des Etats africains

Les États-Unis ont annoncé un nouveau partenariat médical avec une cinquantaine de pays, la plupart situés en Afrique, dans le but de contrer les...

Au Kenya, Moderna suspend les projets de construction d’une usine de fabrication de vaccins

La société américaine Moderna a annoncé la suspension de ses projets de construction d'une usine de fabrication de vaccins au Kenya, à la suite...

Kenya : la grève des médecins prolongée à la troisième semaine

Au Kenya, la grève des médecins des hôpitaux publics pour leur salaire et la formation, a été prolongée jusqu'à la troisième semaine ce mardi...

L’Onu appelle à l’aide urgente face la menace de la famine au Soudan

Face à la famine et le risque de la malnutrition qui menacent au Soudan, déchiré par la guerre, les Nations unies ont appelé à...

Burkina Faso : une épidémie de grippe aviaire signalée à Ouagadougou

Au Burkina Faso, une épidémie de grippe aviaire hautement pathogène H5N1, a été signalé dans une ferme située à Ouagadougou, capitale de ce pays,...