RDC: Trois députés provinciaux arrêtés pour destruction des barrières à Kisangani

Lire aussi

L’audience de comparution de trois députés provinciaux, arrêtés pour destruction des barrières, samedi 13 décembre, au point kilométrique 13 sur la route Kisangani-Bunia, est reporté jusqu’à la fin de la session parlementaire fin décembre.

Ces élus provinciaux, Jacques Mandiongwe Saidi, Letondo Lesile et Moussa Hamadi, comparaissaient ce lundi 14 décembre à Kisangani. Ils sont accusés d’avoir cassé ces barrières de la Direction provinciale des recettes de la Tshopo (DGRPT), qui occasionnerait un manque à gagner à l’Etat, selon eux. Ils ont comparu le même samedi devant les juges de la Cour d’appel de Kisangani dans la province de Tshopo. 

Selon les sources locales, ces parlementaires ont été arrêtés en flagrant délit par le ministre provincial en charge de l’intérieur, Jean Tongo Bandamali.

«Ces députés provinciaux, faisaient passer les véhicules sans qu’ils ne soient soumis au paiement des taxes requises. Une tâche qui ne leur revient pas», affirme le ministre provincial de l’intérieur.

Après avoir entendu les intéressés pendant plusieurs heures ainsi que le ministre provincial de l’Economie et finance, en tant que renseignant, la Cour a suspendu la séance tard dans la nuit. L’audience de lundi 14 décembre a décidé de la suspension de l’instruction jusqu’à la fin de la session parlementaire.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Elections au Nigeria : incendie d’un bureau de la commission électorale à Ebonyi

Au Nigeria, un bureau de la commission électorale nigériane (Inec) a été incendié dans l’Etat d’Ebonyi, situé dans l’Est...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img